L'actualité en continu du pays de Brive


Plus de 1.000 scolaires découvrent un Cyrano transposé dans le Japon médiéval

cyrano-1-pano

Présentée au grand public ce soir au Théâtre, la pièce Caché dans son buisson de lavande, Cyrano sentait bon la lessive a déjà été jouée à 4 reprises depuis mercredi et devant plus de 1.000 jeunes scolaires de Brive et des alentours. En outre, 14 classes ont même reçu Taï-Marc Le Thanh, l’auteur qui a réécrit ce classique de Rostand pour l’album de Rébecca Dautremer et l’a adapté pour la compagnie basque Hecho en casa.

cyrano-enfantsLe spectacle Caché dans son buisson de lavande, Cyrano sentait bon la lessive a fait naître une foule de questions chez les jeunes scolaires qui remplissaient la grande salle du Théâtre hier matin. A l’issue du spectacle où leur écoute a été saluée par le metteur en scène de la compagnie basque Hecho en casa, Hervé Estebeteguy, ils ne se sont pas privés de les poser pendant le “bord de scène”: “Pourquoi Cyrano est amoureux de sa cousine?, Pourquoi il y a des gros mots?, Pourquoi les comédiennes ont plusieurs voix?…” Il faut dire que cette adaptation du classique de Rostand influencée par le Japon a de quoi susciter la surprise.

cyrano4Trois narratrices, des jardinières, qui par la magie d’un kimono enfilé et d’un masque déposé sur leur nez, se changent en Cyrano, Roxane et Christian, les trois personnages principaux de la pièce de Rostand, le tout avec un accent de Bayonne dans un décor teinté de Japon dont il faut souligner la beauté comme l’ingéniosité, et où se croisent samouraïs, gongs, bonsaï et forêt de bambous… en somme un univers qu’on ne relie pas spontanément à la pièce Cyrano de Bergerac!

cyrano-auteur2“Cet aspect végétal a beaucoup plu au metteur en scène”, a expliqué Taï-Marc Le Thanh. L’auteur achevait cet après-midi à Rollinat, dans la classe horaires aménagés théâtre, la seule du département, une série de 14 rencontres (écoles Paul de Salvandy, Thérèse Simonet, Marie Curie, Puymaret à Malemort et collège d’Allassac).

“Rébecca qui met entre 6 et 9 mois pour dessiner un album n’avait pas envie de passer tout ce temps avec des mousquetaires, des femmes aux robes bouffantes et des rois aux perruques frisées! L’époque où se déroule la pièce ne lui plaisait pas”, expliquait tout à l’heure l’auteur. “C’est après avoir vu le film d’arts martiaux Le Secret des poignards volants, que l’idée de cette adaptation est née.” Mur d’eau en arrière plan et végétal devant qui servira pour la tirade du nez ou encore forêt de bambous inattendue qui se dresse pour la scène de la guerre… Le spectacle a su conserver l’esthétique délicate de l’album, de même que sa fantaisie. Une belle revisite.

Caché dans son buisson de lavande, Cyrano sentait bon la lessive, adaptation théâtrale, à partir de 6 ans. Ce soir à 20h30, grande salle du Théâtre. Il reste quelques places. Durée 1h. Tarif unique: 8 euros. Spectacle hors abonnement. Infos: lestreizearches.com et 05.55.24.62.22.

 

cyrano2

cyrano3

cyrano5

salle-du-theatre-enfants

cyrano-enfants-manteaux

 

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire