L'actualité en continu du pays de Brive


Pendant l’été, pensez à donner, c’est vital

En été plus que jamais, les besoins en sang se font sentir. L’Établissement français du sang est toujours à la recherche de donneurs. Rendez-vous à l’EFS Brive, 8 rue Vincent-Cassaing (la rue en face de la Piscine).

 

L’été, les vacances, l’insouciance, la détente… Avec une ombre au tableau: juillet et août sont une période plus critique pour les réserves de sang. Les besoins sont toujours aussi importants alors même que l’approvisionnement se réduit avec les départs en congés de nombreux donneurs. “10.000 dons du sang sont pourtant nécessaires chaque jour pour soigner un million de patients”, estime l’EFS. C’est pourquoi il est particulièrement important d’aller effectuer ce geste pendant cette période. D’autant qu’en France, seulement 4 % de la population en âge de donner son sang, c’est à dire entre 18 et 70 ans, le fait. Un ratio qui chute à 2,5% en région parisienne.

“En Corrèze, l’indice de générosité est “excellent”, près de 6,5%”, quantifie le docteur Philippe Caignard, médecin à l’EFS Brive. Il n’empêche: la grande majorité ne donne pas. “Nous avons eu des périodes difficiles en mai avec tous les ponts. L’idéal serait d’avoir 15 jours de réserves. Nous sommes autour de 13, en dessous. Ce n’est pas alarmant si on conserve la même mobilisation.” L’équilibre est précaire: “Il suffit qu’il y ait canicule, les donneurs vont moins se déplacer et les réserves vont baisser.” Le problème est donc la régularité du don. “Il y a eu une forte mobilisation après les attentats et puis s’est retombé. Il nous faut des donneurs fidèles, même si ce n’est que 2 ou 3 fois dans l’année.”

Peur de l’aiguille, du malaise, phobie du sang… tous les excuses sont invoquées, même celle du manque de temps, alors que le don de sang peut s’effectuer en moins d’une heure. “Sur le site de Brive, nous avons l’avantage d’être une petite équipe et nous accompagnons les donneurs avec beaucoup de convivialité”, argumente Philippe Caignard. “Le don est précédé d’un entretien avec un médecin qui s’assure que le donneur est en état de le faire.”

Comme ses homologues, l’EFS Brive est donc toujours à la recherche de nouveaux donneurs qui peuvent venir lors des collectes organisées dans divers lieux ou directement rue Chassaing, sans rendez-vous les lundi et vendredi de 8h à 15h30 et sur rendez-vous les mardi de 8h15 à 14h. “Depuis janvier, nous avons également mis en place une collecte sur site, le 1er jeudi du mois, en proposant des horaires différents, de 13h à 19h.” Une nouveauté qui a permis de booster les dons sur site. “Ils ont plus que doublé. Ils constituaient 12% début 2016. Aujourd’hui, ils se situent entre 25 et 30%.” Sans compter que le site peut également effectuer des prélèvements en plasma et plaquettes (sur rendez-vous 3 jours par semaine).

Rappelons que le don est anonyme, bénévole, volontaire, non lucratif. Ce sont les principes qui régissent depuis 1952 le don du sang en France. Il est surtout solidaire. Et peut sauver des vies.

EFS Brive, 8 rue Vincent Chassaing. Don sans rendez-vous: lundi et vendredi de 8h à 15h30 et le 1er jeudi du mois de 13h à 19h. Sur rendez-vous, mardi de 8h15 à 14h. Infos sur place ou sur le site dondesang.efs.sante.fr.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire