L'actualité en continu du pays de Brive


Ouverture d’une ligne aérienne régulière entre Brive et Lyon

intro conf presse hop

 

Jean-Louis Nesti, président du syndicat mixte de l’aéroport Brive Souillac, ne cachait pas sa satisfaction, ce matin, lors de l’annonce de l’ouverture d’une ligne régulière entre l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne et Lyon Saint-Exupéry, ligne opérée 5 fois par semaine, du lundi au vendredi, en aller-retour, à partir du 14 avril par Hop ! Air France.

president nesty« Nous sommes des besogneux qui avons de l’ambition, et nous avons beaucoup travaillé, étape par étape, et efficacement », a déclaré Jean-Louis Nesti, président du syndicat mixte de l’aéroport Brive Souillac.

« L’annonce du jour est un moment très important pour notre structure: nous souhaitions avoir une ligne ouverte sur l’Europe, et même sur le monde entier, c’est chose faite, avec la création d’une ligne régulière, avec 5 allers-retours chaque semaine, du lundi au vendredi, entre Brive Vallée de la Dordogne et Lyon Saint-Exupéry ».

Le premier décollage aura lieu jeudi 14 avril, mais les réservations auront été ouvertes dès le 11 mars sur le site de la compagnie aérienne.

Les vols seront assurés par un ATR42 (48 places) arrivant d’Aurillac et repartant ensuite de Brive vers Lyon aux alentours de 12h pour une arrivée à Lyon vers 13h.

atr42

Ces horaires ont été parfaitement pensés puisqu’ils permettent des correspondances vers Roissy Charles de Gaulle et de nombreuses villes françaises (Brest, Caen, Nantes, Lille, Marseille, Nice, Rennes, Strasbourg), mais aussi Amsterdam, Bologne, Bruxelles, Milan, Luxembourg et Venise.

lors de conf de presseLe décollage de Saint-Exupéry vers Brive Vallée de la Dordogne se fera vers 15h30.

Pour Jean-Louis Nesti, il s’agit avant tout de “permettre aux entreprises de renforcer voire de développer leurs activités”. Mais le président espère également “des retombées en terme de tourisme”.

“Dès 2004, nous espérions une ligne vers Lyon”, se souvient Frédéric Soulier, président de l’Agglo, premier financeur de cet aéroport mis en service en 2010 mais pensé dès 1988.

monsieur le maire“Cette ligne régulière vers Lyon Saint-Exupéry va permettre d’aller à l’étranger sans passer par Paris”.

Cette connexion “avec le 2e hub de France et l’un des principaux en Europe” (un hub aérien est un aéroport qui permet aux passagers de changer rapidement et facilement de vol – NDLR) est “une très bonne nouvelle pour notre territoire “.

Pour l’élu, “l’aéroportuaire est, avec la route, le rail et le numérique, un des outils de désenclavements nécessaire pour voir notre démographie se développer”.

Du côté de Souillac, la satisfaction est également de mise, et l’illustration est concrète : “nous avons sur notre territoire une grande entreprise qui fabrique des contenants de produits cosmétiques, et il se trouve que Lyon est proche de la “Plastics Valley “. Les échanges seront désormais facilités”, s’est réjouit Fabienne Kowalik, élue de la commune de Souillac.

conf de presse“La ligne Brive-Lyon pourrait attirer, à terme, 13.000 voyageurs par an au départ de l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne”, assure Jean-Louis Nesti.

“Nous ne serons pas à ce chiffre dès les premiers mois, nous en sommes conscients”, a expliqué le président. Mais l’optimisme est de mise, et l’exemple de la ligne régulière entre Brive et la capitale rassure : “Brive-Paris, c’est 40.000 voyageurs désormais, alors qu’à l’époque de l’ancien aérodrome de Brive-Laroche, nous étions plutôt autour de 18.000”. Frédéric Soulier acquiesce, et se souvient : “Quand nous avions fait plus de 30.000 passagers sur Brive-Paris en 1991, nous pensions être au sommet ! On n’imaginait pas pouvoir faire mieux !”.

Les partenaires espèrent tous que la ligne régulière Brive – Lyon s’envole, elle aussi, vers des sommets de fréquentation, pour que l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne voit sa croissance se poursuivre dans un secteur que l’on sait très concurrentiel.

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire