L'actualité en continu du pays de Brive


Nouvelles collectes des déchets en centre-ville et matériel de collecte distribué : On fait le point

Début mai (mais jusqu’au 9 mai le camion passe encore en centre-ville), les collectes des déchets dans le centre-ville de Brive évoluent avec la mise en place de dix nouvelles colonnes. Cinq colonnes enterrées et cinq colonnes aériennes provisoires. Il s’agit pour ces dernières d’une phase de test pour trouver les endroits les plus judicieux avant une implantation définitive. L’objectif est au final que les habitants du centre-ville soient à moins de 100 mètres d’une colonne. Le Sirtom distribue le matériel de collecte (badges, sacs krafts, cabas… et restitutions des rouleaux entiers sacs rouges et jaunes ) jusqu’au 28 avril de 9h à 18h et le 29 avril de 9h à 13h salle des commissions de la mairie, rue Charles-Teyssier. Il sera également possible de se rendre au Sirtom, avenue du 4 juillet 1776 du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h30 à 17h. Par ailleurs de nouveaux quartiers sont concernés par le ramassage des biodéchets (pour voir si votre rue est concerné c’est ici).

Particuliers, commerçants, on fait le point.

 

Le principe c’est l’apport aux colonnes, l’exception c’est la collecte

Le principe de ces nouvelles modalités est l’apport par les habitants aux colonnes de proximité. Les colonnes sont (sauf exception, voir plan) composé de cinq bacs. Verre, Ordures ménagères, reste de repas, emballages, papier. Les habitants sont invités à y déposer leurs déchets. Seules les ordures ménagères sont facturées via l’ouverture du bac par le badge. Il y a un badge pour les restes de repas mais celui-ci ne facture pas le dépôt. Pour le reste (verre, emballages, papier) c’est la même chose qu’auparavant pas de facturation.

Attention !!! Plus besoin des sacs rouges pour l’apport aux colonnes (sinon vous seriez facturés aussi ! ) Le Sirtom distribue des sacs noirs à glisser dans le bac ordures ménagères. Ainsi que les badges. Le Sirtom ne reprend que les rouleaux de sacs rouges complets.

Plus besoin de sacs jaunes non plus. Pour les biodéchets le Sirtom fournit des seaux ou sacs ad hoc.

 

Emplacements bornes

Dispositifs enterrés

1/ Boulevard Jules-Ferry. A proximité de l’ancien kiosque à journaux. Implantation des cinq conteneurs. (OMR, EMR*, papier, verre, bio-déchets).

2/ Boulevard Koenig. Jouxtant le square Chassagnac. Implantation des cinq conteneurs. (OMR, EMR, papier, verre, bio-déchets).

3/ Rue de l’Hôtel de Ville. Le long du tribunal sur l’emplacement des anciennes toilettes publiques. Implantation de trois conteneurs. (OMR, bio-déchets et EMR).

Cours Martignac. Derrière le tribunal. Implantation de deux conteneurs (verre, papier).

4/ Place de la République. Rond-point après le Rex, derrière l’abri bus. Implantation de trois conteneurs. (OMR, bio-déchets et EMR).

5/ Boulevard du Salan. Au niveau des numéros 16, 18, 20 et 22. Implantation de cinq conteneurs. (OMR, EMR, papier, verre, bio-déchets).

Dispositifs hors sol, provisoires.

1/ Croisement rue de Corrèze et rue Toulzac (OM et bio-déchets).

2/ Bas de la rue Majour (OM et bio-déchets).

3/ Rue Charles-Teyssier. A proximité de la place de la Halle. (OM, bio-déchets et EMR).

4/ Rue Blaise-Raynal. Croisement avec la rue du Perron. (OM, bio-déchets et EMR).

5/ Angle de la rue Gambetta et de la rue Carbonnière. (OM et bio-déchets).

* EMR. Emballages ménagers recyclables

L’exception c’est qu’il y aura toujours des collectes pour les usagers équipés de bacs. Une collecte une fois par semaine pour chaque type de déchets.

Mardi : ordures ménagères (rouge). Mercredi : restes de repas. Jeudi : tri (jaune).

Pour les professionnels et commerçants, la collecte des cartons se fera le mardi et jeudi selon un tracé spécifique dans les rues du centre (voir plan).

Consignes de présentation des cartons : Pliés et débarrassés de toutes matières (polystyrène, films et feuillard plastique) et déposés sur le circuit de collecte.

Attention !!! Amende 100 euros
En cas de dépôt sauvage c’est à dire des dépôts effectués en dehors des colonnes prévues à cet effet ou tout autre endroit hors ceux prévus, l’amende passe à 200 euros, elle était auparavant de 70 euros !

 

Parcours collecte commerçants

 

La collecte des restes de repas s’étend à de nouveaux quartiers

 

Le Sirtom continue à déployer son service de collecte des biodéchets (reste de repas).

La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (loi AGEC) du 10 février 2020 prévoit l’obligation de mettre à disposition des usagers une solution de tri à la source des biodéchets, soit par une collecte spécifique (en porte-à-porte ou apport volontaire), soit par la pratique du compostage (individuel ou collectif). Ces biodéchets, encore incinérés, représentent 30% du poids de la poubelle d’ordures ménagères (bac marron). Cette catégorie de déchet est une richesse qui, triée à la source, peut être valorisée soit par compostage pour un retour au sol, soit par méthanisation pour produire de l’énergie.

Dans cette perspective, la Ville de Brive et le Sirtom de la Région de Brive ont mis en place depuis 2016, une collecte des restes de repas pour l’étendre progressivement à l’ensemble de la Ville d’ici fin 2024. En 2022, le déploiement de ce service a été réalisé sur les secteurs d’Estavel et de la Zone Ouest (soit 9000 habitants supplémentaires), comptabilisant aujourd’hui 8 secteurs (13 au total) soit 29 000 foyers desservis par une solution de tri à la source de leurs biodéchets. Les usagers ont à leur disposition 13 bornes (9 tubes et 4 colonnes) spécifiques à la collecte des restes de repas, en libre accès sans facturation. Pour rappel seule l’ouverture de la trappe des colonnes nécessite un badge que vous pouvez obtenir sur simple demande au Sirtom.

Début mai, le Sirtom déploie encore un peu plus son service de collecte des biodéchets. De nouvelles rues sont desservies (pour voir si votre rue est concernée, tableau ci-après). Le quartier des Chapélies et celui des lycées devraient suivre.

Renseignements. 0800.204.054

 

Liste des nouvelles rues desservies par la collecte des biodéchets.

Antoine Grivel
Arago
Augustin-Thierry
Barthelemy-Eyrolles
Bédoch
Bertrand-De-Born
Boileau
Chantoiseau
David
De Costenègre
De La Grave
De La Ponterie
De Noailles (Des numéros 16/17 à la fin seulement)
De Polverel
De Prony
De Ségur
De Turenne (des numéros 40/49 a la fin seulement)
De Vielbans
Des Mignardes
Des Villas
Du Clos Doménat
Ernest-Renan
Eugene-Leclere
François-Mialet
Général Cavaignac
Général Dalton (du début au numéro 15 seulement)
Imp. Général Souham
Imp. Jean-Jacques-Rousseau
Joseph-Sabardan
Joseph-Yernaux
Lachambaudie
Léon-Dautrement
Louis-Mie (du début au numéros 17/18 seulement)
Mechin
Pierre-Chatras
Raspail
Robert-Delord
Salles
Imp Serres
Serres
Soliers

 

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire

5 × 3 =