L'actualité en continu du pays de Brive


Nellie Valentin devient miss Corrèze 2010

Nellie Valentin, miss Corrèze 2010

Non sans émotion et après avoir joliment donné de la voix en reprenant une chanson de Céline Dion, Marjolaine Paitel, miss Corrèze 2009, a passé le relais hier soir. Nellie Valentin s’est vue remettre l’écharpe de miss Corrèze 2010. La demoiselle est évidemment jolie, mais s’est également distinguée par sa maturité et sa sympathie. Couronnement de miss Corrèze 2010 par Marjolaine Paitel, miss Corrèze 2009“C’est ma grand-mère, qui me parle de miss France depuis que je suis toute petite, qui m’a poussée à m’inscrire au concours il y a finalement peu de temps lorsque l’organisation a fait savoir qu’il restait deux places à pourvoir.” Une initiative gagnante puisque Nellie Valentin a triomphé hier soir. Elle porte désormais l’écharpe de miss Corrèze 2010.

Il est déjà 23h30 lorsque les dix candidates reviennent fouler une dernière fois la scène de l’espace Derichebourg, en robes de soirée. A ce moment là, les jeux sont déjà faits. Après un vote du public désignant les cinq finalistes, le jury présidé par le docteur Yves Couteret, responsable de l’antenne corrézienne de l’Etablissement français du sang, a vu en Nellie la plus belle représentante du département dans ce concours placé sous l’égide du comité miss France. “Nellie n’a pas été élue parce qu’elle donne son sang” assure, en souriant, le président. Si ce don de soi illustre bien le côté altruiste de la jeune femme de 23 ans, c’est avant tout son charme qui a agi, chez le jury et chez une large partie des spectateurs.

Marjolaine Paitel dans les bras de la 1ère dauphine Léa BernedeHabitante de Saint-Pantaléon-de-Larche, Nellie Valentin exerce depuis juillet dernier la belle profession de sage-femme au centre hospitalier de Brive. “Je suis venue avant tout par curiosité, pour découvrir le monde de la mode, des galas, du spectacle, car ce milieu m’est vraiment étranger. Ma véritable passion n’a pas grand chose à voir avec tout ça puisque c’est le sport, et surtout le basket que je pratique depuis plusieurs années dans le club de ma commune.”

Au pied de la scène, à peine titrée, Nellie est déjà surprise de l’engouement que le port d’une couronne et d’une écharpe suscite. C’est, en effet, déjà l’heure des premiers autographes et des premières photos aux côtés d’inconnus. Comme ses trois dauphines (dans l’ordre Léa Bernede, Camille Faye et Chrystelle Verrier), Nellie participera le 19 septembre à l’élection de miss Limousin. On lui souhaite de succéder à Justine Posé, miss Limousin 2009, présente hier soir et qui s’est hissée au 9e rang lors du dernier concours miss France. “Devenir miss Limousin? Ben oui, je prends!”, s’amuse Nellie Valentin avant de se fondre dans la foule où l’attendaient ses premiers fans, bloc-notes et stylos en main.

Passage de relais entre deux jeunes femmes

Quelques encouragements à une amie candidate qui attend en coulisses
Marjolaine Paitel a été submergée par l'émotion lors de la standing ovation qui a suivi sa superbe interprétation d'une chanson de Céline Dion

Miss Corrèze 2010 (2e en partant de la droite) entourée de ses dauphines, de gauche à droite Léa Bernede, 1ere dauphine, Camille Faye, 2e dauphine, et Chrystelle Verrier, 3e dauphine

Les dix candidates

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire