L'actualité en continu du pays de Brive


Mettez-vous au court !

Du mercredi 13 au mardi 19 mars, c’est la Fête du court métrage 2019. Brive est cette année pour la première fois “ville ambassadrice” de l’événement avec un joli programme dans divers lieux pour vous faire découvrir ce format. Avec des projections et des animations gratuites ou à un tarif attractif. Tout court!

Allez, on vous en dit quand même plus long. Une quinzaine de jours avant le Festival du moyen métrage (du 2 au 7 avril), la cité gaillarde le court, les films d’une durée inférieur à 1 heure (qui englobe donc aussi le moyen). La manifestation est nationale, organisée chaque année sous l’égide du Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) avec le concours de l’Agence du court métrage qui propose un catalogue de films pour composer un programme à la carte. Cette année, Brive fait partie des villes ambassadrices, comme Tulle. Le projet est porté par Les Yeux verts, Pôle régional d’éducation aux images qui a fédéré et accompagné les structures et établissements participants. “Pour être ville ambassadrice, il faut également proposer des animations et ateliers pour tous”, explique Valérie Mocydlarz, médiatrice cinéma aux Yeux verts.

Le programme concocté vise donc tous les publics. Il y aura des projections spéciales au cinéma Rex: Courts des palmés pour découvrir les courts de réalisateurs plus connus pour avoir décroché la Palme d’or (samedi 16 mars à 16h) ou encore un Focus sur Michel Ocelot, le papa entre autres d’un célèbre Kirikou (en ciné-goûter mercredi 13 mars et dimanche 17 mars à 16h). Le Centre culturel accueillera de Drôles de bêtes, une séance ludique de dessins animés mettant en scène des bêtes à deux, quatre ou mille pattes et une animation surprise autour des animaux (samedi 16 mars à 16h30, gratuit) et le CGR vous fera découvrir Un court avant un long (du 14 au 20, projection d’un ou plusieurs courts métrages avant certaines séances)… Sans oublier Lumière dans la ville, des projections en vitrine de vues réalisées par les deux frères inventeurs du cinéma, sans qui rien ne serait arrivé (vendredi 15 mars à 18h, dans un lieu pour l’instant surprise).

Des séances tout public, mais aussi plsueiurs séances scolaires avec des projections au sein même des établissements. Et même une table ronde avec des professionnels du cinéma organisée par les étudiants en GEA de l’IUT de Brive (vendredi 15 mars à 9h au Rex). Un court qui en a long à dire…

Le programme complet:

  • Focus Michel Ocelot au cinéma Rex, mercredi 13 mars à 16h et dimanche 17 mars à 16h. À partir de 6 ans. Un ciné-goûter qui met en lumière l’un des plus grands animateurs français, Michel Ocelot, papa de Dilili et Kirikou. Films projetés: Le Prince des joyaux (1992, 13 min), Icare (1989, 12 min), Les 3 Inventeurs (1979, 13 min), La Légende du pauvre bossu (1982, 7 min), Bergère qui danse (1992, 9 min). Durée des projections: 55 min. Payant.
  • Derrière l’écran au cinéma Rex, vendredi 15 mars à 9h. Projection de 2 courts métrages, Un peu après minuit de Jean-Raymond Garcia et Anne-Marie Puga , Please love me forever de Holy Fatma, suivie d’une table-ronde avec des professionnels du cinéma. Rencontre organisée par les étudiants en GEA de l’IUT de Brive en partenariat avec les Yeux Verts. Gratuit et ouvert au public.
  • Lumière dans la ville, projection en façade et vitrine de courts des frères Lumière, sur les murs extérieurs du cinéma Rex tous les jours à partir de 18h ainsi que dans la vitrine du 11 rue de la République les 14, 15 et 16 mars à partir de 18h. Clin d’œil à la naissance du cinéma avec la projection en vitrine d’une trentaine de vues réalisées par les frères Lumière. Hommage proposé par l’Institut Lumière. Gratuit.
  • Courts des palmés au cinéma Rex, samedi 16 mars à 16h. À partir de 14 ans. “Et la Palme d’or revient à…” Les réalisateurs ayant reçu cette fabuleuse distinction sont souvent eux-aussi (re)passés par la forme courte. Projections de 7 courts: The short & curlies de Mike Leigh (1988, 17 min), Zapping de Christian Mungliu (2000, 15 min), No d’Abbas Kiarostami (2010, 8 min), Il giorno della prima di close-up de Nanni Moretti (1996, 6 min),  The water diary de Jane Campion (2005, 18 min), Blue d’Apichatpong Weerasethakul (2018, 12 min) et Incident by a bank de Ruben Östlund (2010, 12 min). Durée titale: 1 heure 22. Tarif: payant.
  • Drôles de bêtes au Centre culturel, avenue Jean-Jaurès, samedi 16 mars à 16h30. Une sélection de films mettant en scène des bêtes à deux, quatre ou mille pattes, avec goûter et animation surprise autour des animaux. Gratuit.
  • Viens voir les comédiens au cinéma Rex, samedi 16 mars à 20h. À partir de 12 ans. Une sélection de courts mettant en scène des personnages atypiques incarnés par des comédiens talentueux. Durée totale: 1 heure 30. Payant.
  • Découvrez un court avant un long au cinéma CGR du 14 au 20 mars. Le cinéma propose un ou plusieurs courts métrages en première partie de certaines séances.

Plus d’infos sur lafeteducourt.com, sur la page Facebook et au 05.55.47.20.51.

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire