L'actualité en continu du pays de Brive


Mécalim : les syndicats souhaiteraient un plan de sauvegarde de l’emploi

L’industrie de la métallurgie une fois encore dans la tourmente. Après la vague de 46 licenciements chez Deshors à l’automne, une autre société du  groupe AD industrie Mécalim, connaît une phase de suppressions d’emplois. Ce sont huit licenciements qui sont programmés et 6 reclassements vers des usines du groupe sur un effectif global de 123 salariés. En somme un peu plus de 10% de l’effectif sont appelés à quitter le site de Brive.

Gérard Brauge à gauche en discussion avec d'autres représentants syndicauxLes syndicats souhaiteraient que la formule des reclassements soit revue, car au-delà d’un seuil de 9 suppressions de postes, s’ouvrirait une possibilité de déclencher un plan de sauvegarde pour l’emploi. “Cette procédure est plus avantageuse pour les salariés, elle leur offre des droits nouveaux”, tient à souligner Gérard Brauge secrétaire du comité d’entreprise.

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Laisser un commentaire