L'actualité en continu du pays de Brive


Marchés alimentaires, stocks de gel et de masques, couvre-feu… la mairie fait le point

Oui, les marchés sont maintenus. Non, il n’y aura pas de couvre-feu pour l’instant. Oui, la Ville s’est procuré des stocks de gel dont pourront bénéficier dès demain les professionnels… Et un centre de consultation médicale dédié au Covid-19 va être créé aux Trois Provinces…

Tout d’abord depuis le début de la crise sanitaire, la Ville précise qu’elle reste mobilisée. Vous pouvez joindre la mairie à partir de 2 numéros de téléphone dédiés:

  • Le numéro d’accueil 0801 800 900 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h) pour répondre à toutes vos questions relatives à vos démarches et à l’information municipale.
  • Vous avez besoin d’aide ? Vous êtes isolé ? Vous souhaitez aider les personnes en grande difficulté ? Vous pouvez contacter la plateforme d’entraide et de solidarité de la ville de Brive au : 05.55.17.71.82 et entraidecovid19@brive.fr.

“La Ville est pleinement mobilisée à la fois dans son rôle d’interface auprès des services de l’Etat et de santé, mais aussi dans le travail qu’elle effectue auprès des publics sensibles dont elle a la charge”, explique un communiqué de la mairie. A mesure que l’organisation de notre pays se poursuit et suite à l’annonce du Premier ministre de renforcer les règles de confinement, la Ville participe ainsi à la mise en place de plusieurs mesures :

  • elle a commandé ce matin 650 litres de gel hydro alcoolique à la société Eyrein Industrie pour doter prioritairement nos personnels de santé. La société a souhaité accompagner la Ville dans cette démarche en offrant la moitié de cette commande. Les professionnels sont invités à se présenter en mairie (salle Claude Fougères) dès le 25 mars à 14h, munis de leur carte professionnelle. Le gel pourra leur être délivré dans des contenants de 250 ml.
  • Elle accompagne l’ARS dans la création d’un centre de consultation médicale dédié au Covid-19 à l’Espace des Trois Provinces, en complément des consultations habituellement faites par les médecins généralistes et afin de ne pas saturer inutilement le 15. L’ARS définit le cahier des charges et précisera les modalités pour être fin prêt dans le milieu de cette semaine.
  • Le Centre Hospitalier a pris la décision d’organiser le recueil des prélèvements du Covid 19 dans son enceinte. Dans ces deux décisions majeures la Ville accompagne pleinement les autorités sanitaires et met à disposition toute la logistique nécessaire.
  • Toujours dans ce même esprit de solidarité, et concernant la pénurie de masques, la Ville a collecté des dons, notamment des entreprises Transdev et Ingram. Grâce à eux, elle a constitué un stock de 11 000 masques. 5000 seront dédiés aux personnels municipaux en charge de nos personnes âgées et les 6000 autres permettront de protéger les personnels soignants et les patients qui viendront au Centre de consultation médicale des 3 Provinces.
  • Le réseau Libéo reste en activité : les lignes du réseau urbain n°1, 2, 3, 4, 5, 6 fonctionnent en fréquences et horaires adaptés. Les lignes Navette, 7, 8, 9, A et B ainsi que les transports à la demande sont suspendus. Les horaires assurés sont consultables sur le site internet Libéo (www.libeo-brive.fr) et une permanence téléphonique est assurée par l’agence commerciale au 05.55.74.20.13 pour toute information.
  • S’agissant des marchés alimentaires de plein air et la Halle gaillarde : ils sont maintenus aux mêmes jours et mêmes horaires, avec des aménagements particuliers et un espacement renforcé des étals permettant de garantir le respect des distances de sécurité. “Nos marchés sont avant tout des lieux d’approvisionnement alimentaire. Ils sont également indispensables pour une partie de la population de Brive qui ne dispose pas des moyens matériels ou de l’autonomie suffisante pour se rendre en grande surface. Chacun doit être vigilant sur le respect des consignes et les placiers présents veilleront au respect des règles d’usage.”
  • S’agissant du couvre-feu, cette éventualité est pour l’heure écartée, les rapports de police soulignant une très faible activité de nuit. Sur ce point, il est préférable de mobiliser nos forces de l’ordre sur les plages horaires et les lieux qui en ont le plus besoin.

 

 

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

2 commentaires

  •    Répondre

    bonsoir
    veuillez me tenir informer de l’évolution de cette situation sur le coronavirus
    si besoin d’aide, je peux me rendre disponible .
    mon tel : 0610185079 .

  •    Répondre

    Je trouve que la decision est sage car pour être aller au marché samedi je trouve qu’il y a moins de risque qu’en grande surface Personne ne tripote les fruits et les legumes les distances sont traces et canalisés Merci a nos commerçants de prendre soin de nous

Laisser un commentaire