L'actualité en continu du pays de Brive


Mais où est passée notre Fraternité ?

Elle est inscrite dans notre devise, formant un triptyque avec ses voisines Liberté et Égalité. Fondement de notre vivre ensemble, Fraternité est pourtant quotidiennement mise à mal par ces violences en tous genres envers l’autre. Nul étonnement que le colloque Michelet se saisisse du thème. Il se tiendra jeudi 7 et vendredi 8 décembre à l’espace congrès de la CCI. Au programme, 13 conférences et rencontres-débats avec d’éminents spécialistes. Entrée libre. Infos au 05.55.74.06.08.

« Fraternité oubliée » est donc le thème cette année du colloque organisé par la Fraternité Edmond Michelet. Parmi les intervenants, des universitaires et même un professeur émérite, des historiens, politologues, un écrivain, une directrice de recherche au CNRS… bref, d’éminents spécialistes pour argumenter sur les différents éclairages apportés à cette valeur inscrite dans notre devise républicaine. De jeunes Brivistes viendront également apporter leurs avis jeudi lors d’une soirée intitulée “A-t-on le droit de choisir ses frères?”

La liberté ? Nous la célébrons et nous luttons pour elle, qu’elle relève d’une exigence individuelle ou collective, d’un idéal à faire respecter ou à conquérir, d’une cause à défendre. « La liberté ou la mort », disait-on même jadis. L’égalité ? Nous la revendiquons comme un juste droit, face à l’inégalité. Promesse exigeante, portée par l’indignation ou la révolte, plus court chemin vers la dignité, la parité, l’éducation, la réforme ou la providence d’État, nous l’aimons parce qu’elle semble être la condition première d’un vivre-ensemble à construire et à reconstruire.

Et la fraternité ? Face à « ce droit par-dessus le droit » (Jules Michelet), à ce « devoir préalable » (Charles Péguy), c’est plutôt l’ambiguïté, la relégation et surtout l’oubli. Dans l’absolu, cette réalité biologique et familiale promet l’entraide et la réconciliation : cet acquiescement d’ordre moral ou spirituel préface une communion ou une réconciliation.

Et pourtant, simple appareil pour bons Samaritains, refuge pour les idéalistes ou les naïfs, combat pour certains, trop utopique ou trop théologale pour être cardinale, écartelée entre la sollicitude et la règle, la valeur et le principe, l’affect et le droit, en pratique nous la cultivons peu : elle ressemble à « un espoir en clair-obscur » (Catherine Chalier).

Comme il l’a fait naguère à propos de l’égalité, ce nouveau colloque de la Fraternité Edmond-Michelet va ainsi tenter d’informer et d’argumenter à partir de quelques exemples, d’abord français, dans des domaines religieux et politiques d’abord, sociaux ensuite, universels enfin.

Programme complet disponible sur le site internet du musée Michelet centremichelet.brive.fr.

Colloque Michelet à l’espace congrès de la CCI.

  • Jeudi 7 décembre de 9h à 13h et de 14h30 à 18h.
  • En soirée à partir de 21h.
  • Vendredi 8 décembre de 9h à 12h30.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

seize + 7 =