L'actualité en continu du pays de Brive


L’Olivier a fleuri avenue Pompidou

Une fleuriste s’est installée à la place de la boulangerie au carrefour des Chapélies. Une “véritable passion” pour Christelle Verlin qui complète ainsi l’offre des commerces de proximité.

“C’est un quartier que je connais bien. Ça manquait depuis la fermeture au bout de la bouquetterie au bout de l’avenue.” Christelle Verlin qui y a d’ailleurs travaillé, a ainsi retrouvé beaucoup d’anciens clients.

“J’ai toujours été dans les fleurs depuis mon enfance avec une tante qui a eu plusieurs boutiques.” La Normande s’est ainsi naturellement épanouie dans ce domaine. “J’ai tenu plusieurs magasins de fleurs dans les villes qui ont jalonné le parcours professionnel de mon mari.” Outre le fait qu’elle aime les oliviers, c’est d’ailleurs le prénom de son époux qui sert d’enseigne à la nouvelle boutique.

“J’essaie d’avoir le plus possible des fleurs françaises. L’Eucalyptus vient du Var par exemple. Je veux proposer de la qualité à des prix abordables dans un concept entre bouquetterie et fleuriste traditionnel.”

Christelle Verlin fait aussi rimer fleur avec écologie. “Tous les papiers que que j’utilise sont recyclés, comme la plupart des matières dont je me sers. le magasin a également été conçu sur la récupération avec des meubles en bois qui étaient voués à la benne et ont été retapés.” Et de montrer des consoles découpées dans une ancienne table de salle à manger.  Une décoration simple et nature qui met en valeur roses, pivoines et autres fleurs coupées et plantes. “Je propose aussi des compositions pour les diverses cérémonies.”

La boutique a ouvert quasi jour pour jour il y a un mois, le 14 avril, et la fleuriste prend déjà racine.

L’Olivier, artisan fleuriste, 96, avenue Georges-Pompidou. Ouvert lundi de 14h30 à 18h, du mardi au samedi de 9h15 à 12h15 et de 14h30 à 19h30, dimanche de 9h30 à 12h45, fermé le mercredi. Infos au 09.88.46.91.13 et Facebook.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

deux × 1 =