L'actualité en continu du pays de Brive


Lira bien qui lira le dernier !

Le réseau de lecture publique de la ville programme de nouvelles activités en médiathèque. L’idée: casser une image poussiéreuse ou austère et attirer de nouveaux publics. Bref: se réinventer. Et pour ce faire, rien de tel que l’insolite.

Yoga du rire, sophrologie, quart d’heure lecture, voici les trois nouvelles activités programmées à la médiathèque et déclinées autour du thème du mieux-être. Ne riez pas ! C’est très sérieux. Enfin si, riez à la médiathèque! N’ayez pas peur. Personne ne vous demandera de vous taire. Dans la salle d’études, Noëlle Paréja, animatrice certifiée, vous initiera au yoga du rire, une expérience étonnante et bénéfique, propice au lâcher-prise. Première séance: samedi 28 mars de 10h30 à midi. Sur ce même créneau horaire, cet atelier reviendra tous les mois jusqu’à l’été: les 18 avril, 16 mai et 13 juin. (Sur réservation, une participation de 10 euros sera demandée par personne). “L’idée est de proposer une animation qui n’a rien a voir avec les livres et la lecture pour attirer entre nos murs un nouveau public”, explique Nelly Vedrine, responsable des secteurs à la médiathèque.

Même raison invoquée pour les séances de sophrologie proposées par Christelle Laplace et qui devraient débuter en avril à la médiathèque du centre-ville. Ouvertes aux enfants dès 3 ans, aux adolescents et aux adultes, elles seront prolongées par des conférences autour du bien-être programmées à la médiathèque Michel Dumas aux Chapélies. (6 euros la séance de sophrologie de 30 minutes pour les enfants, 12 euros les 45 minutes pour les adolescents et les adultes.) “Avec cette activité insolite, on souhaite casser l’image de la médiathèque et s’inscrire dans le domaine plus large du mieux-être en faisant évoluer la médiathèque vers l’idée d’un troisième lieu où l’humain serait au centre.”

Mais les livres ne sont jamais loin. Quoique certains restent encore à distance. “Nous avons beaucoup de collégiens et lycéens. Ils viennent souvent à la médiathèque se mettre à l’abri.” Comme tous les autres visiteurs, les jeunes seront dorénavant invités à ouvrir le livre de leur choix et participer à un quart d’heure lecture chaque vendredi à 14h. Une invitation à la lecture bénéfique. Lire, autant que le rire, est bon pour la santé. C’est prouvé !

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire