L'actualité en continu du pays de Brive


Ligne Brive-Paris: une 3e rotation en mi-journée

Jean-Luc Nugues, directeur général d'Airlinair a annoncé une 3e fréquence sur la ligne Brive-ParisLa compagnie Airlinair ouvre à partir du 28 mars une troisième rotation sur la ligne Brive-Paris, avec un départ vers 11h de Laroche et un décollage vers 16h d’Orly. Les billets pourront être réservés à partir du 9 février. Airlinair propose également sur le mois de mars 500 places à 45 euros l’aller.

Dans un contexte économique difficile et à la veille du transfert d’aéroport, la compagnie qui gérera pour les quatre ans à venir la ligne avec la capitale, contre-attaque avec de nouvelles offres commerciales pour mieux s’ouvrir la voie des airs.

Pour Jean-Luc Nugues, directeur général d’Airlinair, il n’ y a pas de secret. “Quand ça va mal, il faut innover.” Allusion au contexte économique qui n’épargne pas non plus le transport aérien et les chiffres viennent l’illustrer: 20.000 passagers à l’année pour une ligne qui en a enregistré jusqu’à 41.000… ce qu’on appelle perdre de l’altitude. Alors la compagnie contre-attaque et sort les arguments commerciaux. Elle a présenté ces nouvelles offres ce matin lors d’une conférence de presse qui réunissait ses partenaires privilégiés, la CCI en la présence de son président Jean-Louis Nesti ainsi que la Ville et l’Agglo incarnée par Patricia Broussolle.

UNE ROTATION DE MI-JOURNÉE

Après avoir testé la formule sur Agen, Airlinair va aussi ouvrir à Brive une troisième fréquence entre celle du matin et du soir: l’avion partira vers 11h de Laroche pour arriver vers 12h15 à Orly, le retour se fera entre 14h45 et 16h pour une arrivée dans la cité gaillarde vers 17h30. Les horaires précis font toujours l’objet de négociations. Une rotation donc de mi-journée qui entrera en service à partir du 28 mars, mais vous pourrez réserver dès mardi prochain 9 février. “C’est un pari. On veut anticiper l’ouverture du futur aéroport“, commente le directeur général. Côté Airlinair, on parle même d’une “mini navette régionale” avec des départs de Brive à approximativement 7h, 11h et 18h et de Paris à 9h, 16h et 19h40.

500 PLACES À 45 EUROS

500 places à 45 eurosLa compagnie fournit aussi “un effort particulier” sur le mois de mars. Airlinair lance en effet une offre promotion sur 500 places à 45 euros l’aller simple. “Il y aura entre 4 et 6 places par avion à ce tarif”, assure Jean-Luc Nugues. L’offre est valable sur des voyages entre le 1er mars et le 2 mai 2010. Les billets sont non modifiables et non remboursables, TTC, mais hors frais de service (les frais d’agence).

TAPIS ROUGE POUR “UN MOIS FIRST”

Mars sera aussi “le mois first” où les passagers se verront dérouler le tapis rouge au départ de Brive comme des clients en classe first. “C’est un petit clin d’œil à Laroche avant de partir”, résume le directeur général. Le futur aéroport de Brive Vallée de la Dordogne s’associe à Airlinair pour cette animation. Ainsi les voyageurs du petit matin auront droit au départ de Brive a un accueil privilégié avec boissons chaudes, viennoiseries et vrai tapis rouge. Ceux du soir se verront proposés des produits régionaux à la place de la légère collation habituelle…

CONQUÉRIR LA CLIENTÈLE LOISIR

Une opération charme qui vise à “revitaliser la ligne” pour un bon décollage avec l’ouverture du futur aéroport. Reste aussi à conquérir la clientèle loisir. “Sur les 20.000 passagers actuels, 70% sont d’affaires, c’est plus que sur toutes les autres lignes”, comptabilise Jean-Luc Nugues. “Il y a un potentiel loisir.” Des tarifs ont déjà été proposés sur le week-end, pour les jeunes, les vacances d’hiver. D’où aussi une concertation en cours avec l’office de tourisme du pays de Brive pour mettre en place des offres spécifiques à même de séduire cette clientèle dans les deux sens, par exemple pour les Corréziens des tarifs week-end incluant un billet spectacle sur Paris…

Cette liaison Brive-Paris, une ligne “historique” comme l’a rappelé le président Jean-Louis Nesti, servira en quelque sorte de passage de témoin entre les deux aéroports. Même si côté Airlinair, le directeur général ne tarit pas d’éloges sur les atouts de Laroche, qu’il surnomme “Brive city”: “Un aéroport dans la ville, peu d’attente pour récupérer ses bagages, parking gratuit… c’est le top.” Une gratuité qui ne sera d’ailleurs pas maintenue avec le futur aéroport inter-régional, “mais la sécurité y sera assurée”, a argumenté Patricia Broussole. Des adaptations à mettre au point avant l’ouverture du nouvel aéroport le 15 juin 2010.

Airlinair annonce une 3e rotation Brive-Paris en conférence de presse

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire