L'actualité en continu du pays de Brive


L’hôpital et la clinique des Cèdres s’unissent face au Covid-19

Le centre hospitalier de Brive et le centre médico chirurgical Les Cèdres se sont coordonnés pour anticiper un afflux de patients touchés par le Covid-19, avec 76 lits dédiés, tout en garantissant l’accueil des autres patients nécessitant des soins urgents. Une réorganisation de part et d’autre et une étroite coopération des équipes médicales. Face à l’adversité, une coopération exemplaire se met en place.

>Une coopération qui “renforce notre force de frappe, d’abord par une augmentation significative des lits dédiés Covid-19, une meilleure coordination médicale et enfin la possibilité de transférer des patients de l’hôpital vers la clinique”. C’est ce que viennent de faire savoir les deux établissements dans un communiqué commun.  Ce dispositif ne concerne que les patients atteints de formes sévères ou graves de Covid-19. Pour ceux ne présentant pas de signes sévères, la recommandation reste le confinement à domicile avec, si l’état de santé le nécessite, un suivi médical assuré par un médecin traitant.

Le CH de Brive en première ligne pour faire face à l’épidémie sur le territoire briviste et corrézien, avait déjà déprogrammé des hospitalisations ou consultations non urgentes et réorganisé ses circuits et ressources. Face à la progression de l’épidémie et à la prise en charge des premiers cas avérés, il est apparu nécessaire de “revoir à une autre échelle la gestion des lits disponibles sur le territoire” et de “redéfinir les circuits internes et externes”. Le CMC Les Cèdres, partenaire de poids, lui offre la possibilité d’orienter des patients Covid-19 avérés et stables ou tout autre patient de l’hôpital. Il s’est lui aussi adapté pour s’inscrire dans la filière d’aval de l’hôpital.

Au centre hospitalier

  • Le service de Médecine interne-rhumatologie – Maladies infectieuses (MIRMIT) sera entièrement dédié à l’accueil de patients Covid-19 avérés sévères (15 lits) ou des patients cas possibles Covid-19, dans l’attente des résultats d’analyses (20 lits). Un total de 35 lits dédiés
  • S’ajoutent 9 lits de l’Unité d’hospitalisation de courte durée (UHCD) située près des Urgences qui peut accueillir des patients en attente des résultats d’analyses,
  • 12 lits d’Unité de soins continus (USC) transformés en lits de Réanimation réservés aux patients Covid-19 dans un état grave
  • 8 lits de Réanimation pouvant être dédiées Covid-19

L’hôpital n’en continue pas moins à accueillir des patients souffrant d’autres pathologies nécessitant des soins d’urgence, y compris en Réanimation. “La baisse significative de la fréquentation des Urgences, soit – 40% souligne un net recul du recours aux urgences qui facilite l’adaptation des organisations. Il faut cependant noter que 70% des patients passés par les Urgences nécessitent d’être hospitalisés, constate l’établissement.

Aux Cèdres

A l’instar de l’hôpital, la clinique a déprogrammé ses consultations, examens et chirurgies non urgentes. La MAD (Maison aide aux diagnostics) reste ouverte pour les soins non programmés (de 8h à 20h, 7/7j).

Trois entrées (MAD, hospitalisation, consultations spécialistes/soins externes urgents) ont été sécurisées avec interdiction totale des visites et mise en place d’une présence soignante sur chacune des entrées pour questionnaire de recherche de symptômes Covid19 et prise de température (personnel compris), et enfin la mise en place d’un registre des passages.

Fruit d’une étroite concertation entre les équipes médicales de l’hôpital et de la clinique, deux unités distinctes sont créées au sein de la clinique:

  • une unité dédiée à l’hospitalisation de patients covid-19 avérés et stables (avec circuit patient dédié), prête pour accueillir 12 patients. Elle dispose de 2 chambres supplémentaires de déchoquage pouvant réaliser de la réanimation si nécessaire. Cette unité sera alimentée par l’hôpital, après concertation médicale. 
  • une seconde unité pouvant accueillir 14 patients relevant de médecine polyvalente. Cette dernière viendra soulager l’hôpital en pleine réorganisation de certains de ces services comme le service de MIRMIT, par des transferts de patients.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

1 commentaire

Laisser un commentaire