L'actualité en continu du pays de Brive


Les silhouettes noires sont de retour

silhouettes noires

Au bord d’une route, elles sont là pour frapper les esprits, sombres fantômes affichant le nombre de tués sur cette portion. Dans la soirée, dix silhouettes noires vont être installées sur les deux axes les plus accidentogènes en Corrèze pour nous inciter à plus de vigilance sur nos trajets routiniers. Une action engagée par la préfecture avec le conseil général dans le cadre de la semaine de la sécurité routière et de la mobilité qui se déroule à partir de demain.

C’est l’une des 38 actions programmées en Corrèze pendant cette semaine particulière qui se déroule du 16 au 22 septembre, mais ces silhouettes continueront à veiller sur nos consciences jusqu’à fin novembre.

10 silhouettes au total, représentant les dix victimes d’accidents de la route en 2008 et 2009 sur deux axes routiers corréziens très accidentogènes:

  • 5 sur la départementale 1089 entre Tulle et Aubazine,
  • 5 sur les départementales 9 et 44, entre Favars et Malemort.

Elles seront accompagnées de panneaux à l’entrée et à la sortie de chacune de ces portions routières, rappelant le nombre de tués sur cette même portion et indiquant “92 % des accidents sont dus au comportement de l’usager“.

L’objectif de cette opération indique la préfecture est évidemment de “frapper l’esprit des automobilistes sur la réalité de l’insécurité routière par une représentation plus “incarnée” que des statistiques anonymes et influer sur leur comportement”. Elles contribuent aussi  à un “devoir de mémoire en direction des victimes pour mieux ancrer la lutte contre l’insécurité routière dans la durée”. Les films de plus en plus réalistes diffusés par la Sécurité routière nous rappellent que cela n’arrive pas qu’aux autres.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire