L'actualité en continu du pays de Brive


Les rêveries océanes de Mathieu Bounie

Des archives municipales, rue Massénat, à l’océan, il n’y a qu’un pas que Mathieu Bounie franchit avec allègrement! Plongez tout l’été au cœur de ses rêveries océanes, une exposition de photographies dépaysantes et stimulantes.

Au centre du jardin des archives, la tâche de Sisyphe qui, tragique, roule son rocher pour l’éternité n’est pas moins harassante qu’hier mais il a au moins pour horizon les rêveries océanes de Mathieu Bounie.

Une exposition de photographies qui incite à ralentir le pas. A lever le nez et à s’abandonner un instant, ou plus longtemps si affinités. Mettez un pied ou plongez tout entier dans les formes et les couleurs que dessine la nature.

Mathieu Bounie n’aime rien tant que jouer avec la réalité capturée par l’appareil photo. S’en échapper. Il compose le réel, guidé par le hasard de l’instant et l’attention portée aux émotions, et jette ainsi un pont entre réel et abstraction.

“Je ne fais pas quelque chose de politique ou même d’engagé, mon ambition est de stimuler l’imagination.” C’est la première exposition de ce photographe amateur qui balade depuis de nombreuses années son regard esthétique, décalé et amusé sur le monde qui l’entoure.

L’exposition réunit une vingtaine de clichés grand format où l’océan est suggéré. Paysage breton, landais, charentais… Peu importe. Laissez-vous porter. De l’extérieur, depuis les grilles, les formes, les couleurs surtout, électrisent le regard. Elles jouent la carte de la séduction et incitent à se rapprocher, jusqu’à pénétrer dans le jardin des archives qui plante un tout autre décor.

L’exposition a deux facettes. “A l’extérieur, les couleurs symbolisant notre masque social, le visage lumineux qu’on donne à voir. A l’intérieur, le jardin secret, ce que l’on ne dévoile pas, la partie souvent la plus riche aussi.” Alors, aux tonalités vives et lumineuses du dehors, du paraître, répondent le noir et blanc intimiste de l’être. Une invitation à s’évader loin d’ici tout en se rapprochant de soi.

Jusqu’au 20 septembre : Des couleurs et des formes, rêveries océanes. Photographies de Mathieu Bounie. Sur les grilles et dans le jardin des archives municipales, 15 rue du Docteur Massénat, 05.55.18.18.50.

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire