L'actualité en continu du pays de Brive


Les premiers prix littéraires Cité éducative décernés

C’est un nouveau prix littéraire qui vient de faire son apparition dans le paysage briviste. Le prix « Cité éducative » a été décerné, lundi matin, à trois auteurs jeunesses. Ils ont été remis, à l’espace Chadourne, en leurs présences et avec celles des enfants qui ont voté pour leurs trois livres préférés.

MIM, Christophe Alline et Bénédicte Guettier ont fait le déplacement pour recevoir leur prix.

Dans le cadre du projet Cité éducative, label national d’excellence qui permet d’accompagner les enfants issus des quartiers de la politique de la Ville dans divers projets éducatifs, un tout nouveau prix littéraire a été organisé sous l’impulsion de Virginie Quintard-Mordrel, directrice maternelle de Jules Vallès, avec l’appui de la Ville de Brive, de l’équipe de la Foire du livre et de l’Education nationale. Le prix Cité éducative a été décerné à trois auteurs jeunesse après le vote de plus de 500 élèves issus d’écoles, maternelles et primaires, situées dans les quartiers de la politique de la Ville. Trois catégories ont été créées pour ce prix littéraire. Bénédicte Guettier a remporté le prix catégorie maternelle pour Trotro et Zaza et les dinosaures. Le prix décerné par les élèves de CP, CE1 et des classes Ulis a été attribué à Christophe Alline avec Des papillons dans la nuit. Enfin, MIM pour Le Grenier merveilleux a remporté le prix dans la catégorie CE2, CM1, CM2.

Valérie Taurisson, première adjointe au maire de Brive, a particulièrement insisté sur l’importance de la lecture. “Un moyen de rêver”.

19 auteurs avaient été présélectionnés et leurs œuvres ont toutes, selon les catégories d’âges, été étudiées en classe. Fin avril, dans la salle d’honneur de la mairie, l’ensemble des élèves sont venus voter pour élire leurs trois livres préférés.

Au-delà de l’aspect éducatif de ce prix qui a permis de travailler autour des œuvres des auteurs, il permet également de faire vivre la Foire du livre toute l’année au sein des écoles et particulièrement celles situées dans les quartiers de la politique de la ville. Virginie Quintard-Mordrel espère également « qu’il donnera envie à ces élèves d’aller sur les sites de la Foire du livre. »

Julien Allain

Julien Allain

Laisser un commentaire

quatre − 1 =