L'actualité en continu du pays de Brive


Les Pastourelles ont offert un concert aux résidents autonomie de Rivet

Photo Pastourelles de Brive

Enchainant les airs de valse, bourrée, polka ou marche, quatre musiciens des Pastourelles ont égayé l’après-midi des personnes âgées confinées dans leur résidence des Jardins de Rivet. Une animation bienvenue.

Depuis leurs vérandas, tous les résidents ont vu plongeante sur le parking improvisé en scène. Ceux habitant en rez-de-chaussée avaient été confortablement installés sur des chaises en respectant les distances nécessaires. « Seuls les musiciens peuvent intervenir. Avec les mesures de distanciation, il n’était pas possible que les danseurs se produisent », explique Sylviane Beijaud, l’une des quatre musiciens des Pastourelles. Elle était à la vièle. Il y avait aussi un accordéon diatonique, un chromatique et une cabrette. « Nous avons amené une petite sono pour que les résidents nous entendent bien comme nous devons nous tenir en retrait. »

Photo Pastourelles de Brive

 

C’est l’association folklorique elle-même qui a eu la généreuse initiative de proposer cette animation au CCAS gérant les résidences autonomie de la Ville de Brive et qui lui a accordé une autorisation spéciale. « J’ai pensé à toutes ces personnes qui ne peuvent plus recevoir leur famille. L’idée est d’offrir aux résidents un moment de détente. » Tout heureux d’apporter un peu de légéreté, les musiciens ont enchainé les airs d’antan pendant une bonne heure.

« Cela nous a apporté beaucoup de plaisir à nous aussi. C’était notre première intervention. On a commencé avec Rivet, la résidence des Genets aux Chapélies est aussi très intéressée. Ce sera peut-être la semaine prochaine, il nous faut compter sur de belles journées comme on joue à l’extérieur. »

Cette action n’est pas la seule menée par les membres des Pastourelles. « Depuis le 17 mars, chacun chez nous, nous jouons tous les jours à 18h30 pour remercier les soignants et en faire profiter le voisinage. »

Vous pouvez suivre les Pastourelles de Brive sur leur page Facebook.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

deux × quatre =