L'actualité en continu du pays de Brive


Les métiers de la puériculture

Croix rouge institut de formation auxilaires de periculture1pano

Journée portes ouvertes hier à l’IFAP, l’Institut de formation des auxiliaires de puériculture. Cette école, qui se situe dans les locaux de la Croix-rouge boulevard Anatole France, n’a pas désempli de la journée. Il faut dire que, malgré un léger infléchissement depuis 2 ou 3 ans, le secteur reste dynamique avec des recrutements rapides après la fin du cursus.

 

Croix rouge institut de formation auxilaires de periculture4Plus d’une centaine de personnes, des jeunes pour la plupart, accompagnés de leurs parents pour certains, ont rendu visite à l’Institut de formation des auxiliaires en puériculture. Une grande partie venait du Limousin mais, cette formation étant reconnue comme diplôme d’état, ces jeunes pouvaient venir de bien plus loin, jusqu’à l’autre bout de la France pour certains. Ces portes ouvertes sont l’occasion pour eux de découvrir l’école et surtout de discuter avec des professionnels du secteur qui leur ont fait mieux appréhender ce que sont ces différents métiers de la puériculture.

L’IFAP forme une trentaine de personnes chaque année, quota oblige.Croix rouge institut de formation auxilaires de periculture3

L’auxiliaire de puériculture aborde un champ d’activités potentielles relativement vaste puisqu’il va de la maternité au multi-accueil comme les crèches ou haltes-garderies, en passant par les différents services en milieu hospitalier que sont, par exemple, la maternité, les urgences pédiatriques, la chirurgie pédiatriques… Autant de domaines pour lesquels les jeunes de l’IFAP vont pouvoir se former à travers le suivi de 8 modules de formation. D’autres, un peu moins jeunes, mais en recherche de qualification par rapport à leur emploi, peuvent également s’inscrire en vue d’acquérir des compétences supplémentaires en suivant une partie seulement de ces modules. Croix rouge institut de formation auxilaires de periculture2De tous ces secteurs, c’est le multi-accueil qui reste le plus important pourvoyeur d’emplois.

Globalement, le milieu de la puériculture est assez demandeur et recruteur. Assez car, comme beaucoup d’autres, la demande a baissé ces dernières années. Néanmoins, l’IFAP met un point d’honneur à considérer que son rôle n’est pas seulement de former des élèves, mais aussi de leur trouver un débouché, un emploi. La tâche est plus ardue aujourd’hui mais le résultat semble toujours positif puisque, selon les chiffres de l’institut, 100% des personnes passés sur ses bancs trouvent un travail dans les 6 mois après l’optention de leur diplôme. Pour cela, l’IFAP a tissé des liens étroits avec les différentes structures petite enfance ou hospitalière de la région, et plus particulièrement à Brive.

Croix rouge institut de formation auxilaires de periculture1pano bis

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Mot clé

Laisser un commentaire