L'actualité en continu du pays de Brive


Les “Lulus” en guerre contre les maladies du cerveau

Après la BD à succès, bientôt le film La guerre des Lulus. Vous pouvez le découvrir trois mois avant sa sortie avec les trois Rotary de Brive qui proposent une avant-première mardi 8 novembre 19h30 au cinéma CGR. La moitié des recettes ira à la recherche fondamentale sur les maladies du cerveau. Entrée: 15 euros. Uniquement sur réservation à l’agence AXA Yves Pradel, 9 avenue Alsace-Lorraine.

Il s’agit de la belle action nationale Espoir en tête menée depuis 2005. Chaque année, à l’appel du Rotary, quelque cent mille spectateurs se rassemblent dans plus de 450 salles de cinéma et assistent à la projection d’un grand film. Une mobilisation pour la bonne cause, en l’occurrence la recherche fondamentale sur le cerveau qui recevra la moitié des recettes de toutes ces séances spéciales. Cette année le film proposé est La Guerre des Lulus qui sortira le 18 janvier 2023.

À l’instar de la bande dessinée du même nom forte de 8 tomes, le film retrace l’épopée d’un groupe d’enfants pendant la Première Guerre mondiale: Lucas, Lucien, Luigi, Luce et Ludwig, d’où leur surnom de “Lulus”. Après avoir manqué l’évacuation de leur village en 1914, les adolescents se retrouvent livrés à eux-mêmes durant quatre ans, à l’arrière des lignes allemandes et décident de rejoindre la Suisse le «pays jamais en guerre». Le film réalisé par Yann Samuell se veut le plus fidèle possible au succès littéraire de Régis Hautière, le scénariste et Hardoc, le dessinateur. Avec une esthétique très proche de la BD. Les amateurs jugeront. Et feront aussi une bonne action.

Depuis l’origine, plus de 13 900 000 euros ont été versés et consacrés à cette recherche, ce qui a permis de financer 78 projets. Des projets sélectionnés par un comité scientifique nommé à cet effet. Ces financements sont exclusivement dédiés à des matériels et équipements de recherche de haute technologie.

 

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

10 − 2 =