L'actualité en continu du pays de Brive


Les étoiles qui brillent de Pascale Anglès

prix-litteraire-marguerite-bahuet1-pano

Un écrivain fait aimer la lecture. Pascale Anglès  qui vient de publier “Les petites étoiles des glaciers” et qui sera présente à la Foire du livre transmet aussi avec passion aux élèves du lycée Bahuet le bonheur des  mots.

 

les-petites-etoiles-des-glaciersPascale Anglès est écrivain, mais pas seulement. Elle apprend aux jeunes à aimer lire. Un public à séduire puisque il ne s’agit pas d’élèves ayant choisi les études littéraires mais de candidats au bac pro du Lycée Bahuet. Pour leur donner le gout des mots et leur transmettre le bonheur des livres, Pascal Anglès, responsable du CDI de l’établissement aux côtés de Valérie Gasparoux Siblot, a une idée : créer un prix littéraire et transformer les élèves en membre d’un jury. Seizième édition du nom, le prix Marguerite-Bahuet a été décerné cette année au roman de Clémentine Beauvais, Les petites reines paru aux éditions Sarbacane. Grande première cette année, le prix sera remis en ligne par les lycéens via Skype à la librairie Cultura de l’avenue de Paris le 4 novembre à partir de 9h.

Les petites étoiles de Glaciers : un roman du bout du monde 

Pascale Anglès a également pris son bâton de pèlerin, la somme de courage et d’énergie qui ne lui manque pas, pour faire savoir au plus grand nombre que son deuxième roman Les petites étoiles des glaciers vient de sortir et qu’elle en assurera avec plaisir la dédicace sur le stand de Lucien Souny, son éditeur, pendant la Foire du livre ce week-end. C’est presque une histoire vraie. Un souvenir pressant hérité de son histoire familiale et qui patiemment, comme on monte au sommet d’une montagne, raconte l’exil vers un meilleur espéré.

Ils furent des milliers de paysans provençaux durant le 19e siècle à fuir vers une terre promise. prix-litteraire-marguerite-bahuet3La leur fut le Mexique et Pascale Anglès nous y entraine. Ils s’appellent les Armand. Une famille que l’on dirait aujourd’hui appartenir à un peuple de migrants. Des étrangers, des déshérités, les membres d’une fraternité paysanne âpre et rude qui vont apprendre à se reconstruire et tout simplement à construire un futur empire industriel : le leur, au bout d’un monde meilleur.

Pascale Anglès, avec les mots du cœur nous transporte avec eux, nous entraine dans leur spirale, nous fait gouter à leurs joies et leurs peines, nous donne le gout de l’espoir. Les petites étoiles des glaciers, c’est le nom donné aux edelweiss. Une drôle de petite fleur duveteuse et qu’une mère, Hortense, fait passer à l’un de ses fils candidat à l’exil. La deuxième fleur et ira-t-elle dans d’autres main que celle du deuxième frère désigné ? Pascale Anglès avec délicatesse nous le glissera au cours de cette lecture envoutante.

 

A propos de la Foire du livre 2016, vous pouvez consulter nos précédents articles:

 

Frédérique Brengues

Frédérique Brengues

Laisser un commentaire