L'actualité en continu du pays de Brive


Les enfants découvrent le triathlon avec les Fitdays

intro fitdays

Les Fitdays ont installé leur village étape dans les jardins de la Guierle qui attend quelque 400 enfants sur la journée. La manifestation vise à leur faire découvrir le triathlon, dans un esprit sport santé à travers un parcours adapté et des animations. Les scolaires s’y sont essayés ce matin. Place cet après-midi au public. Et c’est gratuit.

 

reglage des casquesCe tour de France en 30 étapes est bien rodé. Il y a tout ce qu’il faut: des tentes pour se changer, une piscine, des combinaisons de nage, bonnets, vélos, casques, des parcours balisés, une arche d’arrivée… Les Fitdays ont sorti le grand jeu pour faire découvrir la discipline. Public ciblé: les 5 à 12 ans. Et comme les vrais triathlètes, les enfants ont même un marquage sur la peau. Ils sont ravis, d’autant qu’ils ont tous une médaille à l’arrivée. Pas peu fiers. “Je pensais pas que moi aussi je pouvais faire du triathlon”, reconnait Sarah de l’école Lucie Aubrac. Il faut avouer que la tridiscipline pâtît quelque peu de l’image véhiculée par les Ironman, sommet du genre avec des distances qui peuvent paraître surhumaines.

courses 2“Nous voulons montrer que le triathlon est à la portée de tous avec des distances adaptées”, explique Carole Vialat. La directrice de l’événement vante la vertu de ce sport qui allie santé et “équilibre entre 3 disciplines de base“. “Les enfants aiment mieux faire 3 sports qu’une seule. C’est plus moderne, plus ludique”, argumente-t-elle. Assistés sur tout le parcours, les triathlètes en herbe doivent ainsi enchainer 20m natation, 1km VTT et 250m course à pied.

De l’avis de tous, “l’eau, c’est un peu froid au début”. “Après, c’est super. J’ai essayé d’aller vite mais la course, c’est dur parce qu’on est déjà fatigué de tout le reste“, explique une élève. “C’est très physique, c’est ce que j’adore, enfiler les sports”, commente Marius, 10 ans, de l’école Jules Vallès. “Moi, ça m’a donné envie de faire du triathlon,  mais je ne sais pas s’il y a une école ici.” Qu’il se rassure, il y a bien un club à Brive. Vertu de ces Fitdays dont le passage booste en général les inscriptions. “L’an dernier, on a recensé 700 prises de licences après nos étapes.”

jeu de l oieToute la matinée, les classes ont donc défilé en cette fin d’année scolaire peu studieuse. Près de 200 élèves de primaire. “C’est mieux que l’école parce qu’on peut se défouler”, clame Lyssandre, aussitôt applaudi par ses camarades. Le village leur propose également plusieurs ateliers éducatifs: sur la collecte de déchets, avec les pompiers, la sécurité routière, un jeu de l”oie sur les droits/devoirs des enfants et le code Napoléon en cette année de bicentenaire.

pompiersA l’atelier nutrition, les enfants doivent faire un parcours avec un sac à dos rempli de fruits et légumes puis avec un autre comprenant des produits sucrés fortement déconseillés pour la santé et forcément plus lourds. Le message est clair. “C’est dans l’esprit du parfait petit triathlète. L’événement se veut sportif et citoyen“, appuie Carole Vialat. C’est son association grenobloise Tigre (Triathlon international de Grenoble) qui est à l’origine et organise la manifestation avec l’appui de la Fédération et de la MGEN. Cet après-midi, le village accueille le public, tout aussi gratuitement. A 16h, est prévu un tirage au sort pour désigner les 7 enfants qui seront pris en charge pour représenter Brive à la finale du 13 juillet à Laffrey sur la Route Napoléon. Sur un parcours chronométré cette fois.

pano fidays

pano natation

pano velo

course

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Mot clé

Laisser un commentaire