L'actualité en continu du pays de Brive


Les élèves de Jules Vallès en cours à l’IUT GEII

Ils étaient vingt-huit, jeudi dernier, à découvrir expériences scientifiques et lois physiques à l’IUT de Brive. Au programme: quatre ateliers autour du thème de la lumière. De quoi éclairer ces petits savants en herbe.

 

“Pour faire une image 3D, il faut une caméra avec deux yeux, enfin deux objectifs, espacés de 65 mm” explique Liam, lunettes bleues et rouges sur le nez. Comme le reste de ses camarades de CM1 et CM2, il est posté devant un ordinateur et essaie d’attraper le personnage qui semble sortir de l’écran. “On leur a expliqué un peu plus tôt le principe de la 3D”, précise Michelle Lalande, professeur et référente du dispositif national ASTEP. “ C’est l’accompagnement en sciences et technologie à l’école primaire”, ajoute-t-elle. “Douze étudiants de l’IUT se sont portés volontaires pour les encadrer toute la journée et les faire participer à des expériences, dans quatre ateliers différents. Ce midi, ils vont tous aller manger au resto u!”, sourit-elle.

Dans une autre salle, un petit groupe regarde avec fascination le prof Jean-Noel Boutin manipuler canettes vides et fils conducteurs. Une d’elles tourne toute seule, produisant des petites étincelles. Un “waouh” retentit en choeur: “c’est magique” lâche un des petits apprentis…sorciers? ” Non, ce n’est pas de la magie, c’est de la physique” répond le professeur.

Il y a deux ans, ce sont les chauve-souris et le principe des ultrasons qui étaient à l’honneur. “Nous changeons de thème tous les deux ans”, indique Nadia Teillac, la responsable communication du département Génie électrique et informatique industrielle. “Au total, six écoles primaires participent: trois sont du Lot et les autres sont brivistes. Pour nos étudiants, c’est un plus car ils apprennent ainsi à gérer un groupe et partager leurs connaissances scientifiques”.

 

 

Elise Bonneval, Photos : Diarmid COURREGES

Elise Bonneval, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire