L'actualité en continu du pays de Brive


Les écoliers s’amusent avec les maths

Rien de mieux que des jeux pour réviser additions ou fractions. C’est ce que propose le CRTS de Jules Ferry aux classes de CP à CM2 pendant toute cette Semaine nationale des maths.

Le Centre de ressources technologiques et scientifiques participe régulièrement à la Fête de la science, mais c’est la première fois cette année qu’il ouvre ses portes à la Semaine des maths. Et c’est déjà un succès avant l’heure puisque 17 classes de CP au CM2 et CLIS vont se succéder dans les deux salles de l’école Jules Ferry. “Nous allons même devoir continuer la semaine suivante”, se réjouit Bernardino Leal Esteves, l’enseignant responsable du CRTS. Un tel engouement prouve s’il le fallait l’intérêt que suscite la structure auprès des enseignants comme des enfants. Car ici, on travaille sans même s’en rendre compte.

“Nous proposons de faire des maths de façon ludique avec des ateliers correspondant au programme souhaité. Nous nous adaptons à la demande des enseignants et aux capacités des enfants”, explique Bernardino Leal Esteves. Selon leur niveau, les élèves révisent additions, soustractions, multiplications, fractions, proportions et se livrent même à des résolutions de problèmes. “Rien n’est théorique, tout est basé sur la manipulation avec des jeux, tablettes ou ordinateurs. Ils travaillent en autonomie par groupes de 2 et changent au fur et à mesure, passent d’un atelier à l’autre, c’est très diversifié.”

Charlie et Emma s’appliquent à lancent deux dés dont elles doivent multiplier le résultat leur permettant de jouer sur une grille. C’est à qui alignera la première 4 cercles. “On aime bien les maths, mais c’est mieux que sur les cahiers”, assurent les deux copines. D’atelier en atelier, elles auront aussi comme leurs camarades à manier cartes ou jetons, aligner des couleurs, trouver des messages secrets, composer avec une jauge de réservoir ou les ingrédients d’un cocktail… “Ils ne se rendent même pas compte qu’ils révisent”, constate un des enseignants. Ce sera autant d’acquis pour le contrôle qu’il leur a prévu cet après-midi.

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire