L'actualité en continu du pays de Brive


Les écoliers des Chapélies nettoient leur quartier

Les élèves du quartier des Chapélies ont participé à une journée “Nettoyage du quartier” vendredi dernier. L’objectif, ramasser les déchets qui trainaient sur l’espace public.

Papiers, bouteilles, briques de lait, vêtements… Toute la journée, les enfants de l’école maternelle Jean de la Fontaine et de l’école élémentaire Thérèse Simonet ont ratissé le périmètre qui leur était imparti avec en final le rassemblement des déchets place Nelson Mandela.

“Si on veut que les jeunes adultes soient sensibilisés, il faut que l’on pose la première pierre”, explique David Somdecoste, directeur de l’école Thérèse Simonet. “Il faut commencer tôt”, poursuit-il. C’est la deuxième fois que l’événement est organisé. Le directeur souhaite bien continuer sur cette lancée.

Le nettoyage du quartier a aussi pour but de faire réagir. “Pourquoi, c’est à nous de ramasser les déchets des adultes?”, s’interrogent les écoliers. “Je trouve cela inquiétant”, alerte le directeur. “On touche avec les enfants toutes les familles du quartier”.

Pinces, gants et sacs poubelle étaient fournis par le centre socioculturel Raoul Dautry. Côté animations, un partenariat avec le Sirtom était mis en place pour la journée. “Le Sirtom est à sa place car c’est important d’expliquer pourquoi nous trions et comment”, justifie Vincent Delmond, animateur Sirtom. En parallèle, Laurine Faure, ambassadrice du tri, présentait des ateliers compostage au jardin collectif des Chapélies.

Vincent Delmond a pris la parole une dernière fois lors du rassemblement des détritus. “Les déchets n’ont rien à faire dans la nature ou dans les rues. Vous savez trier. J’espère maintenant que vous ne jetterez pas les déchets n’importe où”. Une belle occasion pour ces enfants d’être sensibilisés sur le développement durable.

 

Maxence MAMY, Photos : Fatima Kaabouch

Maxence MAMY, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

18 − 5 =