L'actualité en continu du pays de Brive


Les écoles “prennent leur envol” pour la Foire du livre

“Prends ton envol” est cette année le thème choisi pour la programmation jeunesse de la Foire du livre de Brive qui aura lieu du 9 au 11 novembre. Des CM1 et CM2 des écoles Louis Pons et Saint-Germain écrivent en amont des poèmes qui seront exposés au Théâtre municipal. Rencontre lors d’un atelier d’écriture créative animée par l’auteure et éditrice jeunesse Frédérique Elbaz.

 

Avant la Foire, c’est déjà la Foire. Preuve cet après-midi à l’école Louis Pons où des enfants ont entamé un travail d’écriture qui s’étalera sur 3 séances jusqu’à la manifestation de début novembre. Ils sont 13 filles et garçons réunis dans la salle de classe qui abrite cet atelier. Un peu intimidés au début, ne sachant pas trop quoi penser de cette invitation affichée au tableau, un “Prends ton envol” dont les dernières lettres commencent déjà à vouloir s’évader vers le haut. Sourire malicieux de l’auteure.

“Nous allons nous inspirer du poème Liberté de Paul Eluard pour écrire nous aussi des poèmes”, leur explique Frédérique Elbaz, venue spécialement de Paris. L’un d’eux lit pour les autres les 21 strophes:

“Sur mes cahiers d’écolier
Sur mon pupitre et les arbres
Sur le sable sur la neige
J’écris ton nom…”

Petit flottement dans les rangs. “Sur quel mot évoquant la liberté aimeriez-vous à votre tour écrire?”, questionne l’auteure. Les têtes plongent dans le dictionnaire pour trouver l’idée qui servira de trame à l’écriture. La plupart optent finalement pour “voyage”, deux préfèrent “vacances” et un décide de se lancer solo avec “autonomie”. L’auteure va de tablée en tablée, encourage, accompagne juste sur la voie, les invite à “prendre leur envol”.

“Aujourd’hui, nous allons écrire la première strophe”, indique Frédérique Elbaz. C’est la deuxième année que l’auteure anime ainsi des ateliers préparatoires à la Foire du livre. “J’adore”, jubile-t-elle. “Ça fait appel à des compétences qui ne sont pas habituellement suscitées chez eux. On sort du cadre. C’est toujours un peu hésitant au début, jusqu’au un moment où l’un d’eux va allumer la mèche et déclenché le festival. C’est un tel bonheur lorsqu’ils s’étonnent eux-mêmes de ce qu’ils sont capables de produire, et l’air de rien dans le cadre de l’école. C’est aussi gratifiant pour moi que pour eux. À tel point qu’ils s’investissent spontanément entre les séances.”
Je recommence ma vie

Depuis 2 ans, la Ville implique ainsi des enfants dans la préparation de sa manifestation phare. Les poèmes collectifs et individuels seront d’ailleurs exposés pendant la manifestation dans les salles du Théâtre municipal, fief de la programmation dédiée à la jeunesse, avec des spectacles, des rencontres, et le vendredi dans les écoles l’intervention d’écrivains.

Pour en savoir plus sur la programmation jeunesse comme sur la Foire du livre, vous pouvez consulter le site foiredulivre.net.

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire