L'actualité en continu du pays de Brive


Les danseurs ivoiriens à la rencontre des aînés

Les danseurs hier au centre Jacques Cartier

Sept danseurs ivoiriens face à un public d’aînés sagement assis, c’est l’étonnant tableau composé hier après-midi par la compagnie Hervé Koubi au centre Jacques Cartier. Les présentations d’extraits du « rendez-vous en Afrique », dont l’intégralité sera présentée le 3 juillet au festival africain de Malemort, s’enchaînent. Ecoles, centres socio-culturels, résidence pour personnes âgées, la compagnie Koubi va vers des publics différents pour montrer sa dernière création et force est de constater que, à chaque fois, la magie opère.

Les aînés du centre Jacques Cartier se sont montrés enthousiastes, souriants et admiratifs envers les danseurs. « Ils sont tout en muscle, ils n’ont pas de graisse », s’est enthousiasmée une aînée à la vue du corps des hommes de la troupe. « Qu’est-ce qu’ils sont souples ! » a lâché un monsieur avant d’ajouter : « ils sont gentils ces gens. Si tous les gens étaient aussi gentils dans le monde, ça serait vraiment mieux, vous ne croyez pas ? »

pano-echaufement

Les danseurs ont dansé, entre autres, sur une musique baroque

Olivier SOULIÉ

Olivier SOULIÉ

Laisser un commentaire

13 − 9 =