L'actualité en continu du pays de Brive


La caserne Laporte se reconstruit en intégrant des clauses sociales d’insertion

signature de convention entre le 126  BTP Mairie1pano

Un programme de réhabilitation de 4 bâtiments de logements intégrant des clauses sociales a commencé à la caserne Laporte. A l’issue d’une visite de chantier à laquelle ont pris part hier les différents acteurs de l’opération, des conventions ont été signées pour permettre l’accès et le retour à l’emploi de publics en difficulté d’insertion.

signature de convention entre le 126  BTP Mairie3La caserne Laporte bénéficie actuellement d’un vaste programme de réhabilitation de 4 bâtiments de logements. Il va s’étendre sur 4 ans. “A l’intérieur, tout va être refait à neuf”, indique Samuel Rouquette de l’entreprise GCC qui mène les opérations sur le site briviste et fonctionne avec 12 sous-traitants locaux. “Les chambres sont agrandies et les sanitaires entièrement rénovés.” Côté extérieur, un nouveau bardage va rendre les bâtiments performants sur le plan énergétique. Construits au début des années 1980, ils n’avaient pas été rénovés depuis de nombreuses années. “Il a fallu attendre 15 ans“, pointe le lieutenant-colonel Legendre. “On a souvent passé des hivers compliqués en ces lieux. Mais je suis content aujourd’hui de voir que le chantier avance et assez vite en plus.” La preuve pour le maire de Brive et président de l’Agglo, Frédéric Soulier, que “le 126e est définitivement ancré à Brive, en Corrèze et dans la nouvelle grande région”.

signature de convention entre le 126  BTP Mairie2Cette réalisation est aussi le fruit du partenariat tissé par l’Agglo de Brive avec, d’un côté, la fédération française du bâtiment et des travaux publics de la Corrèze (FFBTP) via le groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification de la Corrèze (GEIQ BTP 19), acteur incontournable pour l’emploi dans le BTP ; de l’autre, l’établissement du service d’infrastructure de la Défense (ESID) de Bordeaux, référent ministériel qui conduit et réalise les opérations d’infrastructure au profit des forces armées et gère, rénove, entretient le parc immobilier de l’Etat occupé par la Défense.

signature de convention entre le 126  BTP Mairie6Sur le site de Laporte, l’Agglo a déjà suivi deux opérations de travaux de l’ESID de Bordeaux intégrant des clauses sociales et accompagné une dizaine d’entreprises pour la construction d’un bâtiment technique et d’une infirmerie. Elles ont donné lieu à 3.800 heures de travail réalisées par 13 personnes en parcours d’insertion professionnelle. 15 contrats de travail ont alors été valorisés dont 8 emplois durables.

Fort de cette réussite et en prévision des opérations à venir sur Laporte (construction d’un poste d’accueil et deux bâtiments de logements), les liens avec l’établissement ont été réaffirmés. Ils se sont traduits hier par la signature de conventions entre l’Agglo, l’ESID, représenté par son directeur des opérations, l’ingénieur en chef de première classe Laurent Lena et la FFBTP 19 avec son président Pierre Talamona. Elles visent à favoriser l’accès et le retour à l’emploi de publics en difficulté d’insertion professionnelle. “Il s’agit là d’un enjeu social qui aurait été impossible à porter seul”, a précisé le président de l’Agglo. “Un enjeu de cohésion, a renchéri Jean-Paul Vicat, sous-préfet de Brive, en saluant la réelle implication de l’Agglo et de tout le département en la matière.

signature de convention entre le 126  BTP Mairie5Dès 2007, avec le programme de renouvellement urbain sur le quartier des Chapélies, l’Agglo de Brive a en effet décidé de promouvoir les achats socio-responsables et de faciliter leur mise en œuvre et évaluation. “Ces clauses ne sont pas un frein pour l’entreprise”, ont convenu les différents acteurs de ce dispositif, tous conscients que la commande publique peut constituer un outil de progrès social, un véritable levier en faveur de l’emploi. Avec la création à la CABB d’un guichet unique territorial et partenarial dédié, les clauses sociales sont en constante progression. En 2015, 28 marchés en ont intégré sur le territoire de l’Agglo et ont permis de confier plus de 59.000 heures de travail à des publics en insertion répartis au sein de 45 entreprises, 8 structures de l’insertion et 4 du handicap.

Sur ce même sujet, vous pouvez aussi consulter notre précédent article:

signature de convention entre le 126  BTP Mairie4

 

 

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire