L'actualité en continu du pays de Brive


Les cheminots de Brive en grève

A l'appel de la CGT les cheminots se sont mis en grèveAujourd’hui les cheminots brivistes  se sont mis en grève afin de protester contre la dégradation des conditions de travail et de la qualité du service offerte aux usagers. Un mouvement largement suivi qui a perturbé le trafic.

“Ce matin à 8h le mouvement de grève a été suivi par 100% des agents de l’établissement exploitation, c’est-à-dire le personnel qui fait circuler les trains, et par 72% du personnel commercial voyageurs (guichets, escales, etc.). Cette mobilisation prouve le ras le bol des cheminots de Brive, mais aussi d’Ussel, d’Uzerche, de Souillac, de Brétenoux et de Saint-Denis-Près-Martel devant la dégradation généralisée sur la ligne Paris Limoges Toulouse”, observe Frédéric Cueille.

Frédéric Cueille, responsable CGT devant les cheminots de BrivePour le responsable CGT des cheminots, cet axe est confronté “à une problématique de circulation inquiétante, avec du matériel en piteux état et des correspondances de moins en moins assurées, notamment près de Cahors, le tout sur un fonds de sous effectif et de réorganisation”.

Ces problèmes ont été exposés à la direction et une demande de concertation a été engagée dès le 1er juin. “Nous avons été reçus les 6 et 18 juin et nous nous sommes heurtés à une fin de non recevoir. Depuis, nous n’avons plus de nouvelles “, précise Frédéric Cueille.

Le mouvement a été largement suiviCe mouvement vient rejoindre celui entamé depuis lundi dernier par les contrôleurs de la Région devant la menace de suppression de 21 emplois sur Brive et Limoges. “Là aussi, on constate le même refus de négocier. En ce qui nous concerne, le préavis s’achève ce soir à minuit. Nous attendons un coup de fil de la direction. S’il ne vient pas, nous relancerons dans quelques jour une nouvelle demande de concertation”, avertit Frédéric Cueille.

Michel DUBREUIL

Michel DUBREUIL

Laisser un commentaire