L'actualité en continu du pays de Brive


Les chefs d’entreprises nouvelle cible des responsables de l’aéroport

Opération séduction et lobbying hier en fin de journée à l’aéroport Brive Vallée de la Dordogne, la direction et la compagnie Airlinair avaient convié quelque 150 chefs d’entreprises de la Corrèze, de la Dordogne et du Lot  afin de créer un “club VIP Aéroport”. Ce club ayant pour objectif de permettre un véritable partenariat entre l’aéroport, la compagnie et les entreprises locales.Les organisateurs de la soirée n’ont rien laissé au hasard. Accueil personnalisé à l’entrée de de l’aérogare, un petit mot de bienvenue à chacun, puis visite par petit groupe des infrastructures, difficile de faire mieux pour séduire les patrons de plus 10 salariés qui sont venus découvrir d’une part le site et les propositions de la compagnie aérienne Airlinair d’autre part et prendre la mesure de ce club de club VIP. La compagnie aérienne qui assure trois allers retours Brive-Paris du lundi au vendredi souhaite poursuivre son développement dans ce secteur des voyages d’affaires sur Paris, alors elle ne lésine pas sur les moyens. Ainsi hier, soir les chefs d’entreprises se sont vus proposer une carte d’abonnement gratuite pour un an, le parking offert pendant 3 mois. “C’est une offre intéressante, cet aéroport est une chance pour nous, quand nous avons besoin d’aller à Paris”, assure un architecte de Nespouls.

Les entrepreneurs doivent savoir et comprendre qu’ils ont un outil pour leurs déplacements, pour favoriser aussi leurs relations commerciales, nous devons les aider à franchir le pas et à utiliser cet aéroport qui est aussi un ambassadeur de l’image de nos territoires”, souligne Jean-Louis Nesti, le président de la chambre de commerce et d’industrie du Pays de Brive.

Levier de développement économique, mais aussi symbole de dynamisme de toute une région, ce nouvel aéroport reste perçu comme une chance pour aller de l’avant. “Personnellement, je ne vais pas fréquemment à Paris, ce club VIP ne va pas apporter grand chose à mon entreprise, mais pour des collègues qui ont des affaires plus conséquentes que la mienne, l’initiative est séduisante”, témoigne une chef d’entreprise implantée à la limite du département de la Corrèze et du Lot.

Spectaculaire progression des passagers sur cette ligne Brive-Paris

Le 15 juin dernier, pour la première fois l’ ATR 42 de la compagnie Airlinair se posait sur la piste du nouvel aéroport ouvrant une nouvelle ère de l’aéronautique. Au terme de quatre mois d’exploitation, les chiffres sont là. En comparaison, entre juin et fin octobre de l’année dernière la fréquentation sur cette ligne Brive-Paris a progressé de 60%

Jean René LAVERGNE

Jean René LAVERGNE

Mot clé

Laisser un commentaire