L'actualité en continu du pays de Brive


Les Chapélies font la fête au coeur de leur quartier rénové

intro fete chapelies

Il n’y a plus de doute: en s’appropriant la place rénovée, les Chapélies ont retrouvé cette âme multiculturelle qui plait tant aux anciens habitants. Hier, pour la première fois, ateliers, animations et spectacles s’y sont installés pour la fête de quartier qui s’est achevée, c’était nouveau aussi, par un repas en soirée… Et la fête a été belle.

gateauxLe comité des associations a tenu parole. “On avait décidé qu’on ferait la fête ici quand la rénovation serait terminée.” “Ici”, c’est la nouvelle esplanade qui donne de l’air entre les petits immeubles, en face du centre sociococulturel Raoul Dautry. “Avant, la fête était excentrée, à côté du gymnase. Maintenant, elle est au coeur du quartier et cette place se prête plus à la convivialité et à la fête nocturne”, expliquent les responsables des trois associations qui composent le comité: Vivre ensemble, Club Courteline et Amicale des locataires.

cirqueLe déroulé habituel a donc été inversé: “Au lieu de commencer par un repas à midi puis des animations l’après-midi, on commence les animations à 16h et on termine par une soirée dansante. L’idée aussi est de donner envie à ceux qui viennent juste voir le spectacle ou s’amuser de poursuivre aussi le soir.” Et ça marche. “Comme je travaille toute la journée, je n’aurais pas pu venir au repas habituel”, témoigne Christine Lecespre, une habitante venue achetée ses tickets repas. “C’est bien de le faire le soir, on est plus détendu.” Pour preuve: avant même que la fête commence, le comité avait déjà dépassé le nombre de repas vendus en 2013.

fc2Tout le quartier s’est mobilisé pour apporter sa part à l’édifice. Les ateliers du centre Raoul Dautry ont animé la scène avec leurs prestations en danse, chant, guitare, théâtre. Même la compagnie Koubi est venue gentiment jouer un de ses spectacles hip-hop monté spécialement pour les Rencontres chorégraphiques du week-end précédent. Associations et habitants n’étaient pas en reste, vendant du thé à la menthe ou des gâteaux maisons. Clafoutis bien d’ici côtoyait gâteau russe, beignets polynésiens ou crêpes du Magrheb. Et il n’en est pas resté. Atelier art postal, henné, découverte du cirque, tous les ingrédients d’une fête réussie. On peut déjà parier que la formule sera renouvelée l’année prochaine.

 

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter notre précédent article:

pano visite maire chapelie

maquillage

pano fete des chapelies

henne

structures gonflables

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire