L'actualité en continu du pays de Brive


Les centres de loisirs jouent aux écogestes

Un jeu de l’oie peut en apprendre beaucoup sur les économies d’eau. C’est ce qu’ont découvert une centaine d’enfants des centres de loisirs de l’Agglo pendant cette première semaine de vacances. Une opération anti-gaspi menée par le nouveau délégataire Suez. Direction le Parc des Perrières où est temporairement hébergé l’ALSH Cap Est.

Un parterre d’enfants regroupés en petites équipes encercle les cases d’un jeu de l’oie éparpillé au sol. Tous prêts à lever le doigt pour répondre en premier. “Qu’est ce que l’eau potable?”, “Savez-vous d’où vient l’eau du robinet?”, “Quelle quantité d’eau coule d’une chasse d’eau?… Autant de questions posées au fur et à mesure du lancer de dé par Émilie Gabet, animatrice au CPIE de la Corrèze. Le Centre permanent d’initiatives pour l’environnement mandaté par Suez, délégataire depuis janvier du service public de l’eau potable et de l’assainissement des communes de l’Agglo, pour mener cette action.

“C’est une première qui a été proposée cette semaine dans six centres de loisirs du territoire. Elle permet de sensibiliser les jeunes aux éco gestes. À la rentrée de septembre, une action similaire sera menée directement auprès des écoles“, commente Alexandra Dejoint du service eau et assainissement de l’Agglo. Après Cosnac, Jacques Cartier, Larche, Donzenac et Ayen, c’était cet après-midi le tour des enfants de l’ALSH Cap Est, transposé pendant les travaux aux Perrières, de s’y “coller”. En fait, peu de questions se sont révélées des colles pour les jeunes joueurs. “Ça dépend bien sûr de l’âge, mais ils sont déjà assez sensibilisés. Et faire des jeux leur plait toujours”, constate l’intervenante.

“C’est évident que cette animation leur plait, ils sont attentifs, c’est un groupe qui s’intéresse à beaucoup de choses”, confirme la directrice adjointe Amandine Dos Santos. En s’appuyant sur cette sensibilisation, les enfants vont avoir à réaliser une création sur ces éco gestes qui pourra prendre la forme de leur choix, affiche, vidéo, bande dessinée… “L’idée est ainsi de toucher les autres enfants et les parents.”

À l’ALSH Cap est, cette action venait clôturer une semaine déjà bien axée sur des préoccupations environnementales. “Nous avons pris comme thème le transport. Ils ont pris le petit train diesel de Martel, fabriqué des avions avec des épingles à linge, des bateaux en papier… Nous avons éalement fait une randonnée à pied à Objat, les grands ont fait une sortie VTT…” Bien des aventures à raconter le soir à la maison.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire

13 − neuf =