L'actualité en continu du pays de Brive


Auteurs jeunesse : un petit tour à l’école et puis s’en vont à la foire

Interventions des auteurs jeunesse dans les écoles

La Foire du livre a ouvert ses portes ce matin. Chaque année, le vendredi est une journée particulièrement tournée vers les enfants. Ainsi, nombreux sont les auteurs à jouer le jeu en allant à la rencontre des élèves dans l’enceinte de leurs établissements pour partager des moments complices autour du livre. Si beaucoup de choses se passent du côté de la halle Georges Brassens, la ville aussi s’est mise à l’heure de la foire du livre. Surtout pour la jeunesse. Ne ratez donc pas non plus, la rencontre avec Christophe Galfard, auteur célèbre du Prince des nuages, qui se déroule au Rex, à 14h30.

Lénia Major à la maternelle Thérèse SimonetCette année, ce ne sont pas moins de 25 auteurs qui vont rejoindre les bancs de l’école toute la journée durant. Une manière pour eux de partager un moment unique et intimiste avec leurs jeunes lecteurs autour de la création et du livre.

Ce matin, Lénia Major rencontrait les petits de la maternelle Thérèse Simonet. L’occasion de leur expliquer le parcours d’un livre, de sa conception à sa commercialisation, avec des mots tout simples. L’occasion surtout de leur raconter des histoires dont une mettant en scène la difficile histoire d’amour entre un merle et un hibou. Les Du Merle et les Youyou permettent ainsi d’aborder les thématiques de la différence et du vivre ensemble, en toute légèreté. “C’est un vrai plaisir d’être là, auprès des enfants”, confie l’auteur. “Si avec une seule de mes histoires, j’arrive à déclencher l’amour de la lecture chez un enfant, alors là oui, j’aurais tout gagné !”

Fabian Grégoire à RollinatDu côté des 4e de Rollinat, on est plongé dans l’univers du XVIIe siècle avec Au théâtre de Monsieur Molière de Fabian Grégoire. “Mon but n’est pas de remettre une couche sur ce qu’ils apprennent à l’école mais de montrer qu’on peut s’éclater avec l’Histoire. A leur âge, même si on est intéressé, on ne doit pas le montrer, sinon, c’est pactiser avec l’autorité. Alors nous, en tant qu’intervenant, il faut aller au charbon ! Et quand on croise un regard qui accroche, c’est gagné!”, explique l’auteur.

Des moments comme ceux-là, il y en a toute la journée. Au total, c’est une petite centaine de rencontres qui sont prévues aujourd’hui dans les écoles maternelles et primaires ainsi que dans les collèges et les lycées de la Ville, soit un peu plus de 2.500 enfants et adolescents participant.

Lénia Major à la maternelle Thérèse Simonet

Lénia Major fait dessiner les petits bouts de choux de Thérèse Simonet : au programme : le hibou !

Les histoires de Lénia Major

Fredric Pillot

Frédéric Pillot donne un coupe de main pour dessiner son chat

Jean-Philippe Arrou-Vignod explique qu'il n'y a pas d'école d'écrivains

Jean-Philippe Arrou-Vignod

Le chat de Frédéric Pillot

les enfants de la moyenne section au travail

Les enfants de moyenne section de l'école Blaise Raynal


Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire