L'actualité en continu du pays de Brive


Les as du vélo en piste au Pont du Buy

prevention routiere1pano

La finale départementale de la piste mobile d’éducation routière a réuni hier après-midi au Pont du Buy 60 élèves de CM2 autour d’ateliers pratiques, théoriques et techniques. Une action de prévention venant conclure une nouvelle année de sensibilisation menée dans les écoles de Corrèze.

prevention routiere2C’est bientôt au tour d’Hannah-Sophia, dossard 12, de monter sur le vélo. Une fois son casque attaché, la voilà qui s’élance sur la piste mobile d’éducation routière, véritable parcours du combattant pour les jeunes conducteurs de deux roues. Slalom, stop, giratoire, planche inclinée mais aussi, dans la salle du Pont du Buy, tests sur le code de la route et la connaissance technique du vélo… de nombreux obstacles ont été dressés sur la route des écoliers. Rien qui n’aie de quoi effrayer la jeune fille de onze ans scolarisée à Chameyrat.

prevention routiere3Elle fait partie des 60 élèves à avoir été sélectionnés dans les écoles du département lors des demi-journées de formation menée par le comité départemental de la Prévention routière, principal organisateur de cette finale. Inscrite au plan départemental de sécurité routière, cette action de prévention a été animée par les bénévoles de l’association, des moniteurs de la gendarmerie et de la police municipale et elle était soutenue par de nombreux partenaires dont la préfecture de Corrèze, la Ville de Brive, l’Education nationale ou encore le Conseil départemental.

prevention routiere8Tandis que Yasmine a raté son freinage et fait tomber la balle qu’elle devait, en roulant, attraper d’une main et reposer un peu plus loin, Hannah-Sophia a fait un sans faute. L’expérience a payé. “Cela fait 6 ans qu’elle roule à vélo”, indique Marie-Lys sa mère qui circule elle aussi le plus possible à deux roues. “Je vais tous les jours à l’école à vélo. Je mets un quart d’heure”, complète la jeune fille. Une distance durant laquelle Marie-Lys demande à sa fille de prendre garde aux tracteurs, animaux sauvages et aux nombreux obstacles pouvant surgir. Pour cela, il faut être à l’écoute de ce qui se passe sur cet espace partagé qu’est la route, rappelle-t-on du côté de la sécurité routière.

Michel BergerOutre la familiarisation avec les panneaux de signalisation, l’enjeu est aussi de faire prendre conscience à l’enfant qu’il n’est pas seul sur la route, qu’il doit donc savoir anticiper les situations à risques, bien garder sa droite et signaler ses déplacements. “En campagne, les jeunes ont l’habitude de circuler à vélo”, indique Michel Berger, directeur régional de la Prévention routière. “C’est moins le cas en ville où un tiers des enfants ne sont pas à l’aise sur les deux roues. On en rencontre même deux ou trois par classe qui ne savent pas rouler.” D’ici septembre, ces enfants en classe de CM2 feront leur rentrée au collège. Le moment pour les acteurs de la prévention routière de les sensibiliser aux dangers de la conduite en cyclomoteur puis au volant, lorsque viendra le temps du lycée.

prevention routiere6

prevention routiere9

prevention routiere5

prevention routiere10

prevention routiere11

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire