L'actualité en continu du pays de Brive


Les architectes ouvrent leurs portes

journées portes ouvertes archiectes

Initiées l’an dernier en Aquitaine, les journées portes ouvertes des agences d’architecture trouvent pour la première fois un écho à Brive cet après-midi et demain, toute la journée. A cette occasion, une douzaine d’architectes ont aussi décidé de se rassembler et d’exposer ensemble à la chapelle Saint Libéral. Une manière de faire plus amples connaissances avec des professionnels et un métier finalement mal connu. Retrouvez la liste des agences participant sur le site de l’événement.

A noter qu’un atelier dessin pour enfants sera aussi proposé aux abords de la chapelle Saint Libéral.

Laëtitia Farfart, architecte qui coordonne les portes ouvertes à Brive“Suite au succès remporté l’an dernier par la première édition des journées portes ouvertes organisées par le conseil régional de l’Ordre des architectes d’Aquitaine, d’autres conseils régionaux ont décidé cette année de se greffer à l’événement pour élargir la manifestation sur un plan quasi national“, relate Laëtitia Farfart, vice-présidente à l’Ordre et coordinatrice de l’événement sur le bassin de Brive.

Aussi cet après-midi et demain toute la journée, de nombreuses agences d’architectures de Brive et son bassin ouvriront leurs portes au grand public. (Retrouvez la liste de toutes les agences associées à l’événement sur le site de ces portes ouvertes.) Particularité locale de cette manifestation nationale, une douzaine d’architectes brivistes ont décidé de se réunir “soit parce que leurs agences sont excentrées soit parce que, comme moi, ils travaillent à domicile”. Elle poursuit: “C’était aussi une manière de ne pas attendre le visiteur, mais d’aller le chercher.”

C’est la chapelle Saint Libéral qui accueillera ce rassemblement. “Un site situé en plein cœur de Brive qui présente en outre un intérêt patrimonial”, souligne Laëtitia Farfart. Chaque agence présentera deux planches. “L’occasion de faire découvrir au public nos projets et de leur montrer l’étendue de nos domaines d’action.”

Car selon elle, l’image qu’a le public de l’architecte est biaisée. “Les gens pensent qu’on travaille surtout pour les collectivités.” Autre idée tenace: “Ils pensent que faire appel à un architecte coûte très cher. Or on peut adapter nos missions et ne faire qu’une esquisse et éventuellement un dépôt de permis.” Y recourir présente en outre de nombreux avantages: “Cela permet d’avoir un projet réellement adapté aux besoins du foyer et aux contraintes imposées par les réglementations et l’urbanisme.”

“Ces portes ouvertes sont ainsi pour nous l’occasion de promouvoir notre métier et de faire comprendre aux visiteurs et clients potentiels notre façon de travailler.” Aux étudiants et lycéens également. L’occasion de susciter peut-être des vocations pour un métier que Laëtitia Farfart n’estime pas très prisé. Complet et passionnant pourtant, il requiert à la fois un sens artistique, un bagage scientifique et, ce qu’à l’école on ne nous apprend pas forcément, un grand sens de l’écoute pour répondre aux attentes énoncées par les clients.

A noter également que dans le cadre de ces portes ouvertes l’exposition de Sylvain Marchou “Parcelles de terre” (dont nous vous avions déjà parlé ici et ici) sera présentée à l’agence DPA (Dhalluin-Peny architectes), 28 bd Painlevé à Brive. Du 6 au 27 juin. Vernissage ce soir à partir de 18h.

Portes ouvertes architectes

 

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire