L'actualité en continu du pays de Brive


Les AMAPiens de Brive à découvrir

local_2

Demain soir, sur la place de Lattre de Tassigny, au parking Thiers, Les AMAPiens de Brive invitent toutes et tous à se retrouver autour d’un verre, pour découvrir qui ils sont et ce qu’ils font. Les AMAP, associations pour le maintien d’une agriculture paysanne, proposent aux consommateurs d’être des acteurs de leur propre consommation dans le respect du paysan et de l’environnement.

 

Une AMAP, c’est un collectif formé de l’ensemble des consommateurs et des agriculteurs engagés dans un partenariat solidaire, local, contractualisé, sans intermédiaire commercial, avec un esprit de pérennité. amap_les_jardins_dAinsi, paysans et AMAPiens s’engagent en signant un contrat et la charte des AMAP.

Le paysan s’engage à livrer les aliments dans les conditions prévues dans le contrat; l’AMAPien s’engage, lui, à payer d’avance et à venir récupérer les produits indiqués dans le contrat. De plus, les AMAPiens se partagent les tâches nécessaires au bon fonctionnement de l’association.

Exemple type de ce que l’on appelle le “circuit court”, du producteur au consommateur, L’AMAP semble être aujourd’hui le système permettant au paysan la meilleure valorisation financière de ces produits, et ayant les plus-values sociales et environnementales les plus intéressantes.

Les AMAPiens de Brive regroupent les adhérents et l’ensemble des producteurs qui fournissent les différentes AMAP coordonnées par l’association (une AMAP = une famille de produits = un producteur). Ces producteurs sont installés en Corrèze ou dans les proches départements du Lot et de la Dordogne et fournissent une quinzaine d’AMAP : légumes, viandes, fruits, miel et même poissons… le-pole-amap-5106a8f53d28fOuverte à tous, l’association est composée de personnes d’origines, d’horizons et de sensibilités très différentes.

Les AMAPiens au Pays de Brive veulent susciter des relations cordiales, de sympathies, voire d’amitié, dans un esprit de grande tolérance. Au-delà de consommer mieux, faire partie d’une AMAP est aussi un engagement car, dans un esprit qui n’est pas consumériste, mais de partage et de solidarité, faire vivre une AMAP, ce n’est pas seulement un panier de légumes et de fruits à récupérer chaque semaine, c’est aussi participer en donnant des coups de main aux producteurs, des aides aux livraisons, une participation aux activités associatives (réunion, tenue de stands…) et proposer des idées nouvelles d’échanges et de rencontres (ateliers, sorties, débats, recettes…).

Une certaine culture de l’agriculture que l’association invite à découvrir demain soir, jeudi, à partir de 18h30 sur le parking Thiers.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Laisser un commentaire