L'actualité en continu du pays de Brive


L’équipe de France de course d’orientation en stage à Brive

intro-course-orientation

L’équipe de France juniors et séniors de course d’orientation a effectué un stage de 3 jours en Corrèze, avec un passage dimanche matin par les petites rues de Brive avant d’être reçue comme il se doit en mairie. Parmi la trentaine de coureurs, trois licenciés du Brive Corrèze CO, deux juniors et une séniore.

 

course-2C’est un sport qui fait marcher la tête et les jambes. Équipé d’une boussole, il s’agit de relier le plus vite possible, et dans l’ordre s’il vous plait, différents points marqués sur la carte, les fameuses balises. La course d’orientation, la CO comme on dit en raccourci dans le jargon, se pratique le plus souvent en pleine nature, sur moyenne ou longue distances (MD et LD) comme en milieu urbain en sprint. De jour comme de nuit. Il faut donc faire des choix stratégiques en lisant la carte tout en courant et anticiper le terrain afin d’être le plus rapide.

La discipline reste peu connue du grand public, en tout cas en France. Elle a plutôt les faveurs des nations nordiques, mais gagne incontestablement du terrain dans notre pays latin. Et notamment dans notre département où s’exerce le Brive Corrèze CO fort de plus d’une centaine de pratiquants de tous âges. Trois de ses licenciés font d’ailleurs partie de l’équipe nationale en visite dans la cité gaillarde : la séniore de 24 ans Fanny Roche (championne de France LD et Relais 2016, médaille de bronze en MD), les juniors Alexandre Vergnaud (vice-champion de France MD, Relais et LD) et Benjamin Leduc (champion de France MD, médaillé d’argent en Sprint, Relais, médaille de Bronze LD), tous les deux récipiendaires cette année de la Bourse aux jeunes talents sportifs de la Ville..

brivistes-course-orientationPour les trois compères comme pour le reste de la délégation venue de toute la France, l’objectif de la saison est de se sélectionner pour les championnats du monde qui se dérouleront début juillet en Estonie. Fanny et Benjamin s’y sont précédemment frottés, pour Alexandre ce serait une première des plus motivantes. Lui a attrapé le virus à l’âge de 9 ans en suivant son paternel. “Ce que j’aime, c’est de ne jamais savoir à quoi s’attendre car on découvre la carte au moment du départ. C’est un sport où l’on ne s’ennuie jamais“, assure l’étudiant de 17 ans, en école d’ingénieur à Lyon.

“L’objectif de ce stage hivernal est de travailler les techniques, la première échéance de sélection se fera début avril, on en est encore loin. Pour l’instant, nous sommes dans le préparatoire”, explique l’entraîneur national Simon Leroy. “Nous avons 5 regroupements hivernaux dont régulièrement un en Corrèze. Le département offre une belle diversité de terrains qui ont de plus déjà été cartographiés par le club.”

course-1Pour les 33 coureurs logés au centre d’hébergement de la Lombertie au Saillant, le menu des 3 jours était copieux avec 6 séances d’entrainement de jour comme de nuit: 3 en forêt de Sédières ou autour du lac du Causse et 3 en ville dont une dimanche matin dans notre centre historique. “Brive avec ses ruelles étroites et tortueuses, est un beau terrain de jeu“, reconnaissait Christophe Patier qui a reçu la délégation en mairie et les représentants du Brive Corrèze CO support.

“Le club a été créé il y a 12 ans par des anciens raideurs et nous sommes à Brive depuis 2 ans, ça nous a donné un meilleur impact visuel. Nos membres viennent du grand bassin mais aussi des départements limitrophes”, explique son président François Delcambre. Le club a même mis en place une SLE, Structure locale d’entrainement, une sorte d’antichambre du Pole France préparant le haut niveau. De quoi attirer des coureurs avides de sport nature.

Vous pouvez contacter le Brive Corrèze CO au 05.55.87.08.73 et sur sa page Facebook.

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire