L'actualité en continu du pays de Brive


L’Empreinte annule sa saison

“Il n’est plus possible de continuer à subir, semaine après semaine, un calendrier d’annulation qui nous empêche de nous projeter.” La scène nationale Brive-Tulle a décidé de tirer définitivement le rideau sur la saison en cours. Mais elle prépare une “saison décalée” qui débuterait fin avril (si c’est autorisé) en englobant l’été.

Vous retrouverez la liste des spectacles annulés, les modalités de remboursement et d’avoir sur son site sn-lempreinte.fr. L’équipe de la billetterie assure une permanence téléphonique du mardi au vendredi de 13h à 17h  au 05.55.22.15.22.

Nous avons décidé de relayer l’intégralité du communiqué de l’Empreinte:

Face à l’absence de perspectives claires quant à une réouverture possible des salles de spectacle au regard d’un contexte sanitaire qui reste inquiétant, la Scène nationale Brive-Tulle a décidé, en accord avec les maires de Brive et de Tulle, d’annuler sa saison en cours. Il n’est plus possible de continuer à subir, semaine après semaine, un calendrier d’annulation qui nous empêche de nous projeter. Il n’est plus possible de malmener la relation essentielle des artistes au public. Il n’est plus possible de gérer cette crise au coup par coup, tant celle-ci s’installe dans la durée et plonge notre secteur d’activité dans un état d’empêchement inédit.

Depuis le début de cette crise sanitaire, la Scène nationale a été au plus près des compagnies, des artistes, des techniciens et de ses partenaires. Dans le dialogue permanent nous avons agi dans un esprit de responsabilité et de solidarité. C’est animé par ce même esprit que nous avons pris cette difficile et douloureuse décision qui nous permet, au présent, de conforter et d’amplifier notre soutien en direction des équipes artistiques et à l’avenir de construire une nouvelle saison décalée de nos habitudes, dès la fin avril (si nous y sommes autorisés !) en incluant la période estivale. Nous restons pleinement mobilisés pour exiger du gouvernement des perspectives quant à la réouverture et aux conditions de celle-ci, nous restons pleinement solidaires de nos engagements en direction des artistes, nous restons pleinement investis dans notre relation aux publics (enfin, là où nous y sommes autorisés), notamment dans le cadre scolaire auprès de la jeunesse. Nous sommes convaincus de l’impérieuse nécessité de cette action, il est urgent de nous permettre d’agir plus largement auprès de tous les jeunes ! Nous pensons bien sûr à vous, spectatrices et spectateurs privés de spectacles depuis des mois ! Vos témoignages et vos actions de soutiens nous touchent particulièrement. Nous espérons vous retrouver nombreux pour cette réouverture essentielle que nous préparons activement.”

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire