L'actualité en continu du pays de Brive


Le service réanimation de Brive saturé

Le Centre hospitalier de Brive a annoncé ce matin que son service de réanimation est saturé. A l’hôpital de Brive, 27 personnes présentent des formes graves de Covid, six sont actuellement en réanimation. “La situation est tendue mais sous contrôle, pour l’instant”… précise Michel Da Cunha, directeur adjoint du Centre hospitalier de Brive.

“L’hôpital de Brive est au cœur du dispositif accueillant la majorité des patients du département et des départements limitrophes touchés par la Covid et présentant des formes grave. Dans ce combat, nous avons le soutien du Centre hospitalier de Tulle et de la clinique des Cèdres”,  explique Michel Da Cuhna, directeur adjoint.

Malgré tout, et bien que déjà placé en plan blanc et après avoir interdit les visites, le Centre hospitalier de Brive doit à nouveau s’organiser. La gestion de la pandémie mobilise du monde, (le Centre hospitalier à créer deux secteurs spécifiques) et les indicateurs sont dans le rouge. Ce qui fait craindre le pire.

“Le taux d’incidence en Corrèze est de 1037/100000 habitants au 1er janvier. C’est un taux plus élevé que les taux des vagues précédentes. Le taux de positivité des tests RT/PCR est de 15 %, ce qui est important.”

Contamination élevée, mobilisation totale contre la Covid, “plus 20 % de l’activité chirurgicale a été déprogrammée pour envoyer le personnel essentiellement dans le service réanimation mais pas seulement “, précise Michel Da Cunha.

Le cocktail est explosif.

” Il faut aussi gérer des clusters au sein même du Centre hospitalier, ajoute le directeur adjoint. C’est pour réduire ce risque que nous avons interdit les visites”, rappelle Michel Da Cunha.”La gestion du personnel est très compliquée.

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Julien Allain, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire

1 + sept =