L'actualité en continu du pays de Brive


Le Secours catholique lance son appel aux dons

Lancement de la collecte nationale du Secours catholique

A l’occasion de la sortie nationale du rapport statistique sur la thématique “Enfance et famille” dressant le bilan de la pauvreté ordinaire en France, le Secours catholique lance son appel aux dons qui débute ce week-end à Brive dans les églises et dans la ville, entre la Guierle et la place Thiers. La collecte se poursuit dimanche 21 novembre avec le concert donné à l’église des Rosiers par l’ensemble vocal de Terrasson et “Les Innoubliables” de l’Orchestre du conservatoire de Brive. Participation libre.

Josianne Viry, présidente du comité CorrèzeSi la situation dans le département est moins dramatique qu’à l’échelle nationale, elle n’est pas réjouissante non plus. “Nous voyons arriver de plus en plus de jeunes, d’étudiants et de seniors qui ne peuvent pas s’en sortir avec leur petite retraite”, constate Josianne Viry, présidente du comité de la Corrèze et vice-présidente de la délégation du Limousin. A l’année, sur le département, les 250 bénévoles, répartis en 8 équipes locales accompagnent, écoutent et soutiennent une centaine de personnes en difficultés. Par rapport à l’an passé, cela équivaut à une augmentation de 10% environ”, estime la présidente. “La nouveauté, c’est la situation d’urgence dans laquelle les personnes nous arrivent. “Parfois, lorsqu’ils viennent nous voir, ils n’ont rien pour le soir même.”

Une bénévole au service vacance des famillesLe Secours catholique a développé plusieurs actions comme l’épicerie sociale qui a permis cette année à 23 foyers et 80 personnes de se fournir en produits alimentaires, d’hygiène et d’entretien. “Nous ne sommes pas dans l’assistanat. Les personnes qui viennent à l’épicerie payent la moitié du prix réel des courses et signent un contrat de 9 mois. Ils s’engagent à épargner l’équivalent de la somme économisée pour monter et réaliser un projet. A titre de comparaison, en 2007, 18 foyers et 51 personnes étaient concernées.

Bénévole qui accueille les personnes en difficultés au petit déjeunerL’association permet aussi à des familles entières de partir en vacances et propose, par le biais de la commission des aides, une assistance en cas de déménagement et pour le paiement d’assurances notamment. A l’année, le budget départemental de cette commission s’élève à 12.000 euros. “Cette semaine, plus de 12 dossiers sont arrivés et sont en attente. C’est donc notamment pour cette délégation que nous cherchons des bénévoles.” Dernier atelier à avoir vu le jour, “Mes petites mains”, les mercredis. Initié et animé par une ancienne personne accueillie, c’est l’occasion d’accueillir des enfants et de leur proposer des ateliers ludiques.

Bénévole à l'épicerie socialeAinsi, le lancement de cette campagne est l’occasion d’informer la population sur la situation, sur les différentes actions menées par les bénévoles mais aussi d’appeler le public aux dons et au bénévolat. Comme le rappelle Josianne Viry “sans moyens, on ne peut rien faire. Et les dons représentent la moitié de nos ressources. Il est essentiel d’aider les gens à sortir de l’enfermement dans laquelle l’endettement les enserre. Contrairement aux idées reçues, si les personnes en difficultés ne s’en sortent pas, ce n’est pas qu’elles ne savent pas gérer leur budget. C’est tout simplement qu’elles n’ont pas les moyens financiers de s’en sortir”.

Infos et dons au 16 rue Jean Fieyre, BP 30 009, 19101 Brive Cedex. Tel. : 05.55.24.03.26. Egalement sur le site du Secours catholique, en cliquant ici.

Une partir de l'équipe de bénévoles

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire