L'actualité en continu du pays de Brive


Le retour des bleuets, des marguerites et des coquelicots en ville

Mise en place depuis 2016, la gestion différenciée qui entend favoriser la préservation d’espaces naturels en ville porte ses fruits et la biodiversité prend racine.

« Nous traitons certains espaces en site naturel », explique Daniel Girard, chef de service de la régie espaces verts. “Grâce à un tondo-broyeur, les aires de jeux, le mobilier urbain ou encore les allées du parc des Perrières ou le long de la voie verte par exemple sont dégagés sur deux mètres pour maintenir un espace accessible et sécuritaire.” Au-delà, la nature reprend ses droits. « Il n’est pas question de laisser un site sans entretien. Mais ce mode de gestion permet un retour de fleurs : coquelicots, bleuets, marguerites… qui évoquent l’ambiance bucolique de notre enfance. »

Ainsi préservées, les herbes et les plantes (mellifères notamment) attirent les insectes dont les abeilles qui peuvent les butiner. Et ce n’est qu’une fois les graines tombées et les herbes séchées que les tontes sont à nouveau effectuées. « La flore spontanée reprend vie et nous voyons réapparaitre les fleurs au gré des saisons. On a même pu observer le retour des hérissons dans les fossés. »

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Jennifer BRESSAN, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire