L'actualité en continu du pays de Brive


Le renouveau du centre Raoul Dautry

La nouvele salle de spectacle du centre Raoul Dautry aux Chapélies

Une salle de spectacle toute neuve, méconnaissable, voilà ce qu’ont découvert en fin de matinée les élus visitant le chantier du centre Raoul Dautry. Autour, les travaux continuent jusqu’à la mi mars pour moderniser et agrandir cette structure qui n’en poursuit pas moins toutes ses activités. Attention, peinture fraîche!

“Attention à la porte!” Les visiteurs en procession se passent le mot pour éviter de maculer d’un rouge flamboyant leurs pardessus. La salle de spectacle vient tout juste d’être rénovée. Il reste toujours d’un côté le mur en pierresLes élus visitent la nouvelle salle apparentes, de l’autre celui en briques, mais pour le reste, tout a été refait à neuf : des parements en bois agrémentent les parois. Des fauteuils neufs, une scène rafraîchie, un éclairage en led plus économe, une centrale de traitement de l’air… bref, presque plus rien à voir avec l’ancien décor. D’autant que la salle disposera d’une deuxième entrée qui la rendra également indépendante pour accueillir des spectacles extérieurs. Sa jauge offre 132 places assises et 6 pour les PMR (Personnes à mobilité réduite).

Et ce n’est que la première phase de cette rénovation qui touche le centre devenu, au fil des ans et malgré l’entretien, de moins en moins fonctionnel et ses locaux de plus en plus confinés. Cerné par les travaux, le centre continue à vivre ses activités presque comme si de rien n’était. “Toutes les activités sont maintenues”, confirme le directeur Chardel Mbany. “Nous utilisons d’autres lieux, des salles de la maison de quartier… ça demande un peu de planification.” Les travaux entamés en septembre dernier vont s’étaler jusqu’en janvier 2012: 16 mois de rénovation pour finir par la loge artistique. Avec au final 160m2 d’agrandissement. Et un coût global de près de 1,5 millions d’euros.

L'architecte Dany Feuilette“La complexité de ce projet est justement d’avoir à mener un chantier sur un site toujours occupé. Nous fonctionnons en opération à tiroirs que nous modulons en tenant compte des activités”, explique l’architecte Dany Feuillette. Une fois achevé, le foyer des jeunes, actuellement en construction à l’entrée du centre, accueillera ainsi dans un premier temps la câlinerie qui sera à son tour en rénovation. “Sans cela, les travaux auraient été réalisés en moins d’un an car il n’y a pas à proprement parler de difficulté d’ordre technique”, estime Stéphane Hadjoudj, qui suit le chantier pour le côté mairie.

Une “continuité du service”, “une accessibilité” que souligne Philippe Nauche. Le député-maire a fait ce matin un tour de chantier accompagné de son premier adjoint Patricia Bordas, Etienne Patier, adjoint chargé de l’urbanisme, Camille Lemeunier, adjoint de Le futur foyer des jeunesce quartier et Shamira Kasri, adjoint chargée des centres socioculturels. Autre volet largement mis en avant par les élus, celui de l’insertion sociale qui permet d’intégrer aux travaux des personnes en difficultés, comme le prévoit la convention de rénovation urbaine ANRU qui est en cours aux Chapélies. “Un millier d’heures sont réparties sur des travaux de démolition, gros œuvre, menuiserie, peinture, isolation… ce qui représente environ 5% du volume total” quantifie Stéphane Hadjoudj.

A noter également, toujours en matière d’insertion, que le futur centre disposera d’une “cyber base” qui permettra aux personnes ne possédant pas d’un matériel informatique de pouvoir faire leurs recherches en bénéficiant des conseils d’un animateur dédié.

En attendant, les jeunes qui ont déjà découvert la nouvelle salle de spectacles piaffent d’impatience. “Ils ont plein de projets dont certains avec une ouverture inter-générationnelle”, annonce le directeur. Ce sont d’ailleurs eux qui monteront le premier spectacle prévu fin mars-début avril.

Les travaux continuent

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire