L'actualité en continu du pays de Brive


Le projet Brune avance

Philippe Nauche faisait cet après-midi un point sur l’aménagement du quartier Brune, en lieu et place de l’ancienne caserne du 126e régiment d’infanterie, dont la Ville est propriétaire depuis 2010. Le député-maire a détaillé les différents aspects du projet dont la réalisation s’étalera sur les 10 prochaines années et pour lequel elle investira quelque 22 millions d’euros. Un projet qu’il veut exemplaire et à la hauteur d’une agglomération de plus de 100.000 habitants.

“C’est un projet majeur, à l’échelle de l’agglomération.” Philippe Nauche le lie d’ailleurs à d’autres comme la rénovation des Chapélies, de la place Jacques Cartier, des abords de la Collégiale ou de la réalisation du pôle multimodal. La caserne Brune, c’est 4,5 hectares, en centre ville, “une opportunité rare et exceptionnelle” pour le député-maire. Dès son acquisition, la mairie a donc lancé les études techniques et administratives, qui sont aujourd’hui terminées. Elle est en ce moment en train d’obtenir la labellisation du projet en éco-quartier, puisqu’en plus d’un jardin de près de 6.000 mètres carrés, la place de l’automobile sera diminuée et tous les bâtiments respecteront les dernières normes environnementales.

La prochaine étape sera, dès cet été, l’enquête publique qui prendra en compte les avis et remarques des Brivistes. Ensuite à l’automne, le permis d’aménagement sera délivré pour un démarrage des premières réalisations dès 2014. “C’est un site stratégique pour l’avenir de Brive et du territoire“, ajoute Philippe Nauche, qui voit dans ce lieu de nombreux atouts comme sa localisation en centre-ville, son accessibilité facile grâce aux boulevards qui le bordent, “l’occasion d’un aménagement urbain de grande qualité architecturale et environnementale”, précise-t-il.

Cela se fera donc sur une dizaine d’années. L’ensemble des constructions, dont la plupart conserveront l’aspect extérieur de l’actuelle caserne Brune, représentent 41.000 mètres carrés et comprendra des logements, des commerces, des équipements culturels, des services, un campus des métiers de la santé, un espace de congrès et de concert, et un hôtel. L’ensemble réparti sur les 3 grands bâtiments militaires et sur de nouvelles constructions. Y sera adjointe une offre de stationnement en sous-sol et de surface d’environ 600 places. Les premiers coups de pioche de ce grand chantier interviendront dès la fin de l’été prochain avec la démolition à l’arrière de ce qu’était l’immeuble de commandement, du bâtiment qui abritait le gymnase et la cantine. Il s’agit de créer provisoirement un parking de 230 places.

Ce site va devenir pôle économique, culturel et social majeur” estime le député-maire, “créé dans une démarche durable, dans le respect du patrimoine et ouvert sur la cité”. Une nouvelle vie pour cet ensemble emblématique qui marque Brive de son empreinte depuis 1907. L’investissement pour la Ville est prévu à un peu moins de 22 millions d’euros, sur 10 ans, “pour agir avec raison et maintenir notre équilibre budgétaire” a précisé Philippe Nauche.

Patrick MENEYROL

Patrick MENEYROL

Mot clé

Laisser un commentaire