L'actualité en continu du pays de Brive


Le Prix de la langue française pour Hélène Cixous

Hélène Cixous vient d’être désigné prix de la langue française 2014. Organisé par la Ville de Brive, ce prix couronne l’œuvre de cette essayiste, dramaturge, poétesse et critique littéraire française. Il lui sera remis à la foire du livre, le 8 novembre à 18h30 à l’occasion d’une rencontre animée par Laure Adler.

Professeur, écrivain, poétesse, dramaturge, philosophe, et surtout grande figure du féminisme. La notoriété d’Hélène Cixous est survenue après la publication de l’essai L’Exil de James Joyce ou l’art du remplacement paru en 1968 aux éditions Grasset. L’année suivante son roman autobiographique Dedans (Grasset) lui vaut l’obtention du Prix Médicis.

Docteur ou professeur honoris causa de multiples universités américaines, canadiennes ou britanniques (elle s’est spécialisée dans la littérature anglo-saxonne), l’auteure née à Oran en Algérie a publié une œuvre très importante, composée d’une soixantaine de titres. 2014 a vu la parution d’Homère est morte, Le Détrônement de la mort et Insurrection de la poussière (Galilée).

Hélène Cixous a également dirigé le Centre d’études féminines à l’Université Paris VIII. Avec Michel Foucault, elle a créé le Groupe information-prison et a également travaillé avec le très dérangeant Jacques Derrida, son grand ami, dans le cadre du Collège international de philosophie. Dramaturge, ses pièces ont été mises en scène par le Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine ou par Daniel Mesguich.

Créé en 1986 par la Ville de Brive, ce prix récompense l’œuvre d’une personnalité du monde littéraire, artistique ou scientifique qui a contribué, de façon importante, par le style de ses ouvrages ou son action, à illustrer la qualité et la beauté de la langue française.

Dans le jury, rien de moins que Franz-Olivier Giesbert, Laure Adler, Paule Constant, Hélène Carrère D’Encausse, Danièle Sallenave,Tahar Ben Jelloun, Dominique Bona, Paula Jacques ou Jean-Noël Pancrazi.

Doté de 10.000 euros, le prix de la langue française qui a récompensé par le passé Jean Rolin (2013), Vassilis Alexakis (2012), Emmanuel Carrère (2011), Alain Veinstein (2010), Jean-Paul Kauffmann (2009) ou encore Annie Ernaux (2008) et Pierre Assouline (2007) sera remis pendant la foire du livre de Brive vendredi 7 novembre à l’occasion de l’inauguration qui se déroulera entre 17h et 19h dans l’espace Gazeau. Une rencontre avec le lauréat est également prévue le lendemain samedi  8 novembre à midi dans ce même espace Gazeau.

Sur ce sujet, vous pouvez également consulter nos précédents articles :

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire