L'actualité en continu du pays de Brive


Le platane malade abattu au pont Tourny

La mairie a du faire abattre le platane centenaire attaqué par un champignon à sa base et de fait devenu potentiellement dangereux. Un fort coup de vent aurait pu provoquer sa chute. Retour en photos sur cette opération.

Ce n’est pas l’aménagement de la voie verte mais bien l’état de santé de l’arbre qu a conduit la mairie à prendre cette décision. Depuis plusieurs années déjà, la santé de ce platane présentait des inquiétudes. “Son houppier est particulièrement clairsemé”, nous expliquait dans un précédent article Daniel Girard de la régie espaces verts. Un diagnostic effectué par un cabinet spécialiste est d’ailleurs venu confirmer les craintes. L’arbre était malade et attaqué par des champignons: les phytophtora et haplopore du frêne. De la pourriture blanche avait aussi été repérée au niveau du bois vivant et de l’aubier. Les branches et le tronc pouvaient paraître sains, mais pas l’ancrage, d’où le risque de chute.

Plusieurs jours ont été nécessaires pour tronçonner l’arbre depuis son faite, haut de quelque 30 mètres. Une opération délicate réalisée par les deux tronçonneurs élagueurs municipaux et qui a nécessité une grosse sécurisation les abords. L’état de la souche n’a plus laissé de doute sur la fragilité du platane.

L’aménagement de la zone sera revu dans le cadre de la réalisation du dernier tronçon de la voie verte et un nouvel arbre sera planté selon le principe adopté par la Ville: “un arbre abattu = un arbre replanté”… mais pas forcément de la même essence et au même endroit afin de s’adapter à une meilleure intégration dans l’environnement urbain.

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Diarmid COURREGES

Laisser un commentaire