L'actualité en continu du pays de Brive


Le plan de circulation redessine le centre de la ville

Conseil de quartier grand centre hier à la mairie, présidé par Philippe Lescure

Hier soir, à la mairie de Brive, s’est déroulé le quatrième conseil de quartier présidé par Philippe Lescure, l’élu référent pour le grand centre. Parmi les thèmes abordés, le plan de circulation qui participera à dessiner le nouveau contour du cœur de la ville. “Toucher à l’aménagement des voies du centre ville est toujours un dossier sensible. Ainsi, les projets qui se dessinent émanent des expérimentations passées et surtout des réunions faites avec les commerçants du centre“, a précisé Patricia Bordas, 1er adjoint au maire.

Le bas de rue Toulzac, bientôt piéton ?

Mieux partagé l’espace réservé à la voiture, aux piétons, aux bus et aux vélos tout en augmentant l’accessibilité et la sécurité des voies, voilà les principaux enjeux du plan de circulation dans le quartier centre. A cet effet, plusieurs propositions voient le jour et sont notamment issues de concertations avec les commerçants du centre ville. L’avenue de la gare, la première ceinture et l’hypercentre sont les secteurs particulièrement visés par les réaménagements à venir.

Dans l’hypercentre, les principales propositions se rejoignent sur la création de zones piétonnes nouvelles ainsi que sur l’introduction de zones de rencontres: des “zones 20” où les piétons sont prioritaires mais où les voitures peuvent passer en roulant au pas. Un projet propose aussi l’étendue du flux piéton partant de la collégiale jusqu’au bas de la rue Toulzac, auparavant accessible en voiture. L’entrée dans le centre ville pourrait alors se faire par les rues Carnot, Majour (dans sa partie basse, la partie haute, plus étroite, serait maintenue piétonne) et Blaise-Raynal dont le sens de circulation, comme pour la rue Majour, serait donc inversé.

Avenue de la gare

Concernant, la circulation sur la première ceinture du boulevard, le directeur des services techniques Pierre Guicharnaud a rappelé hier qu'”un des principaux objectifs est de créer une voie propre, en bus et vélo. Cela implique le report de la bande de stationnement tout en conservant les platanes et sans empiéter sur le nombre de places (de 109 à 110). Elles seront réorganisées de telle sorte que chaque secteur conservera son lot initial de stationnement. Les places “10 minutes” seront quant à elles développées”.

Enfin, l’aménagement de l’avenue Jean-Jaurès (l’avenue de la gare) sera lié à la création du pôle multimodal. Ainsi, entre la 1ère et la 2e ceinture, les trottoirs seraient élargis et une zone 30 serait créée avec un maintien des places de stationnement. Et entre la gare et la 2e ceinture, la priorité serait donnée aux transports collectifs. Ainsi, un sens unique serait créé dans le sens montant et sur la partie descendante, une voie bus et vélo serait aménagée avec un élargissement des trottoirs.

Privilégier la circulation sur la première ceinture tout en la fluidifiant et en limitant la stagnation des véhicules dans le centre sans l’empêcher… Un équilibre est en passe d’être trouvé et l’heure est encore à la concertation. Des idées émises, par les commerçants notamment, seront étudiées. C’est le cas pour la mise éventuelle en sens unique rentrant de la rue Gambetta qui est une rue passante mais difficile du fait du flux circulatoire. De même, une réflexion est en cours pour laisser l’accès voiture au bas de la rue Toulzac aux riverains et aux commerçants.

reunion quartier centre1

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire