L'actualité en continu du pays de Brive


Le phénomène Aya Nakamura passera par Brive Festival cet été

La pop urbaine de la pulpeuse Aya Nakamura, 23 ans, rencontre un succès fulgurant. Un Olympia rempli en deux heures, un 2e album certifié disque d’or deux semaines après sa sortie, sans parler de Djadja, tube de cet été qui a été vu plus de 250 millions de fois sur la toile. C’est l’artiste du moment ! Elle montera sur la scène de Brive Festival dimanche 21 juillet après Maitre Gim’s et Kassav’. Infos et réservations: brivefestival.com

La soirée de concerts du dimanche 21 juillet, à Brive Festival, est la première a être bouclée. A l’affiche ce jour-là : les Kassav’ entourés de deux mastodontes de la scène française, côté musiques urbaines: Maitre Gims, en première partie de soirée, et Aya Nakamura pour la clôturer en beauté. Cette jeune femme de 23 ans qui connait un succès fulgurant est le 9e nom à être dévoilé par Festival Production. Une artiste dans le droit fil de l’ambition affichée pour cette nouvelle édition: offrir le meilleur de la scène française, les artistes au top des ventes.

Avec son dernier album Nakamura, vendu à 100.000 exemplaires et certifié disque de platine en un mois, Aya Nakamura est incontestablement une artiste en haut de l’affiche, “la star du moment”, pour Festival production qui la programme à Brive. Son succès dépasse même l’hexagone puisqu’elle cartonne à l’international: en Roumanie, au Portugal et aux Pays-Bas où elle est la première française depuis Edith Piaf à prendre la tête des ventes.

En deux albums et quelques mois, la chanteuse a su s’imposer dans l’univers du RnB français comme personne avant elle, à part peut-être Diam’s, une artiste aussi passée par Brive juste avant de se retirer du monde de la musique. Aya Nakamura a ainsi imposé sa plastique et sa musique, jusqu’à son vocabulaire auquel les jeunes générations s’identifient tel que “djadja” qui signifie menteur ou “y’a R” pour il n’y a rien du tout ! Des expressions argotiques provenant de la cité des 3.000 à Aulnay-sous-Bois où la jeune femme née au Mali a grandi.

Avec Aya Nakamura, ce sont 9 noms sur les 12 attendus, qui sont désormais connus. Plus que trois pour que l’affiche du festival, programmé au 19 au 22 juillet, soit complète.

En bref:

  • Vendredi 19 juillet : Soprano + Les négresses vertes + 1 artiste à venir
  • Samedi 20 juillet : -M- + Thérapie taxi + 1 artiste à venir
  • Dimanche 21 juillet : Maitre Gims + Kassav’ + Aya Nakamura
  • Lundi 22 juillet : Patrick Bruel + Jenifer + 1 artiste à venir

Infos et billetterie : Toutes les informations sur www.brivefestival.com à la rubrique billetterie, à l’office de tourisme et dans tous les points de vente habituels. A partir de 39€ tarifs réduits (étudiants et -18 ans) et 44€ plein tarif. PASS 2,3,4 jours disponibles (quotas limités). Dernières places tarif enfant selon les soirées (2-10 ans inclus) : 15€ (quotas limités). Nouveauté : paiement 3 fois sans frais disponible uniquement sur le site internet du Brive Festival.

Jennifer BRESSAN

Jennifer BRESSAN

Laisser un commentaire