L'actualité en continu du pays de Brive


Le musée Labenche “masque” ses hommes illustres

Voici Antoine de Lestang, magistrat briviste d’un autre temps, confronté au funèbre Covid-19 de notre siècle. Le musée Labenche a pris l’option de masquer les portraits de sa galerie des hommes illustres. Une manière de rappeler avec humour les gestes barrières tout en faisant découvrir ses collections. Pour apprécier le reste de la collection, rendez-vous tous les jours jusqu’à jeudi sur sa page Facebook.

“Sur les réseaux sociaux, j’ai vu passé La Joconde masquée et ça m’a donné l’idée”, s’amuse Solène Jolivet, médiatrice culturelle du musée. Antoine de Lestang a ainsi été extrait de son renaissant 16e siècle pour entamer cette série de portraits. L’éminent cardinal Dubois, le maréchal Brune tout autant que le célèbre entomologiste Pierre-André Latreille subiront le même traitement décalé pas le moins du monde iconoclaste.

N’y voyez en effet aucun manque de respect, plutôt l’envie d’apporter un peu de légèreté, d’autant plus dans la perspective du déconfinement. “L’objectif pour le musée est de continuer, même fermé, à faire découvrir nos collections.” L’on se met alors mentalement à revisiter sous le prisme du mal qui nous frappe, les précieuses tapisseries Mortlake et autres scènes d’antan qui ornent les salles. D’ailleurs, dans le même esprit, le musée a aussi joué avec les règles de distanciation sur la gravure Les mois de l’année, réalisée au 17e siècle par Jean-Baptiste Berey (ou Bercy) et exposée au 1er étage. L’insouciante vie d’avant !

Marie Christine MALSOUTE

Marie Christine MALSOUTE

Laisser un commentaire