L'actualité en continu du pays de Brive


Le mercredi c’est biblioparc devant la médiathèque

Un carré de bâche bleue, des sièges colorés, des livres, un conteur, des jeux… il n’en faut pas plus pour faire des heureux chaque mercredi de 11h à midi à l’ombre de la collégiale Saint-Martin.

Mercredi, 11h. C’est un petit coin de lecture qui prend position comme un coucou suisse (un couteau suisse aussi). L’équipe de la médiathèque n’a qu’à traverser la rue pour installer sa bâche d’un bleu turquoise comme on déploierait sa serviette sur la plage. Quelques fauteuils, chiliennes et autres chaises longues… le décor est planté. Celles et ceux, petits ou grands, qui passent par là n’ont plus qu’à s’assoir et se plonger dans les livres et magazines mis à disposition. Le programme change chaque mercredi.

Ça a commencé le 13 juillet avec des jeux sportifs de la ludothèque. Ce matin, l’auteur illustrateur Valentin Delbreil racontait quelques unes de ses histoires qui charmaient autant son jeune public que les adultes. Les séances suivantes, Frédérique Elbaz, en résidence d’écriture à Brive, prendra place sur un siège pour inviter à d’autres voyages.

Incitée par Partir en livre, la grande fête du livre jeunesse qui s’achève, la médiathèque a ainsi décidé de prendre quant à elle ses quartiers d’été tous les mercredis en fin de matinée jusqu’au 17 août. Elle vous invite ainsi à même la rue (évidemment en cas de mauvais temps, le repli se fait dans la médiathèque) pour un moment de détente tout à fait libre, gratuit et pour tous.

Hier matin, le lieu était fréquenté aussi bien par des habitués de la médiathèque que des touristes ou chalands qui passaient par là. Vous pouvez vous assoir le temps que vous voulez, écouter, feuilleter, bouquiner… Un peu comme ce qui se faisait les deux étés précédents du côté de la place du Civoire. Encore mieux puisque vous n’avez ensuite qu’à traverser la rue pour entrer dans la médiathèque et poursuivre l’évasion en découvrant par exemple l’exposition “La ferme débarque en ville”…

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

18 + 14 =