L'actualité en continu du pays de Brive


Le lycée Lavoisier invité de la Villa Médicis à Rome et autres surprises…

C’est une histoire un peu extraordinaire qui est en train de se passer au lycée Lavoisier. Le brevet des métiers d’art ébénisterie (BMA) exposera son travail à la Villa Médicis à Rome. Une reconnaissance et une fierté pour le lycée briviste. Mais ce n’est pas tout… Dans la foulée, l’établissement devrait livrer un projet pour la Commission européenne, l’ONU et l’Élysée ! Rien que ça.

Les 17 élèves du brevet des métiers d’art ébénisterie (BMA) du lycée Lavoisier ne se rendent pas encore tout à fait bien compte de ce qui leur est tombé sur la tête. Rien de grave. Plutôt une bonne nouvelle. Une excellente même.

Ils exposeront leur travail, qui a été sélectionné dans le cadre d’un concours au niveau de la Nouvelle-Aquitaine, à la Villa Médicis à Rome.

La Villa Médicis héberge l’Académie de France, institution destinée à l’accueil en résidence pour une période donnée, en son sein ou hors les murs, de jeunes artistes afin de développer leurs projets créatifs. C’est une consécration mondiale pour le lycée.

Ce projet, qui représente une arche constituée de caissons tournants, servant de boîtes à livres reliées entre elles par un arc métallique, sera donc bientôt exposé dans les jardins de la Villa Médicis, inspirée du style Renaissance et de l’Antiquité romaine, elle symbolise le passage de l’époque ancienne à l’époque moderne. Elle mesurera 2,5 m de haut.

Ce travail a mobilisé tous les élèves de première et terminale du BMA ainsi que toute l’équipe éducative, avec le soutien de l’entreprise Lamellux, manufacture de boiseries contemporaines installée à Brive, ainsi que de Suez. « Nous sommes assez autonomes, mais nous avons également besoin de ce genre de soutiens matériels ou financiers », assure Élise Coulon-Colombeau, proviseure du lycée.

Une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, charmée par leur présentation de la maquette de leur future arche, l’ambassadrice de France à l’ONU pour la FAO (Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture, ONUAA ou, plus couramment, FAO) qui siège à Rome, leur a passé une autre commande… Le lycée est chargé de confectionner une œuvre représentant le passage de témoin qui pourrait être utilisée à la Commission européenne, à la FAO et, dit-on, à l’Élysée lors des changements de présidence…

« C’est une opportunité unique dans une carrière que de participer à de tels projets, souligne Élise Coulon-Colombeau. Pour les élèves mais aussi pour l’établissement Lavoisier, c’est une véritable reconnaissance. »

Première étape : une visite à Rome de quatre jours dès début mai, où les élèves du BMA seront reçus à l’ambassade de France, ils présenteront leur seconde œuvre directement à leur commanditaire. L’arche, quant à elle, devrait être exposée en octobre. Avant de venir normalement à la Foire du livre de Brive.

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Julien Allain, Photos : Fatima Kaabouch

Laisser un commentaire

dix-huit − 3 =