L'actualité en continu du pays de Brive


Le lycée Danton ambassadeur du Parlement européen

Le lycée professionnel Danton et ses élèves sont devenus membres du réseau “École ambassadrice du Parlement européen“. Un engagement qui s’est traduit hier après-midi par la remise d’une plaque et des diplômes lors d’une rencontre avec le député européen Jean-Paul Denanot.

La photo de Robert Schuman est restée projetée sur le grand tableau de l’amphithéâtre. L’ombre bienveillante d’un des fondateurs de l’Europe a ainsi plané sur cette rencontre officielle qui, concordance de temps, prenait place entre les panneaux d’une exposition consacrée à la Shoah. “L’Europe, c’est la paix retrouvée”, a rebondi Jean-Paul Denanot en saluant “ce devoir de mémoire qui s’harmonise parfaitement avec la construction européenne”, commente-t-il avant d’en retracé les grandes lignes et les enjeux, économique, politique, de défense et surtout humains.

Après les heures sombres de la guerre, “Robert Schuman, Simone Veil et d’autres se sont levés dans un même esprit. L’Europe s’est faite petit à petit, sur des valeurs fondamentales, en partant de 6 pays pionniers”, rappelle-t-il. “Aujourd’hui nous sommes 500 millions d’Européens. 70 ans de paix, ça n’a pas de prix. Nous essayons de créer une citoyenneté européenne dans ce concert mondial de plus en plus compliqué.” Sur la politique agricole: “S’il n’y avait pas d’Europe, il serait plus cher de se nourrir”. L’entrée de la Turquie: “On ne peut pas admettre un régime qui emprisonne des journalistes, des professeurs et des députés”. Les migrants: “C’est un sujet extrêmement douloureux. On ne peux pas refuser d’accueillir des gens qui sont sous la mitraille ou qui souffrent de famine. Nous avons un devoir d’accueil des demandeurs d’asile.”

Depuis octobre dernier, les élèves ont mené un travail de recherche et de documentation sur tous ces sujets. “Bravo pour votre engagement”, les a félicité le député. Ils sont une cinquantaine embarqués dans ce projet: 30 élèves en Terminale bac pro ASSP (Accompagnement, soins et services à la personne) et 21 élèves en 3e prépa professionnelle. Pour leur professeur Vivien Goulmy, porteur du projet avec la proviseur adjointe Emmanuelle Bedou, il s’agissait d’étayer le programme scolaire et de favoriser le développement d’un esprit citoyen.

Ce programme “Écoles ambassadrices” du Parlement européen a pour but de créer un réseau d’écoles, d’enseignants et d’élèves dans l’Union qui collaborent avec le Parlement européen, ses députés et ses bureaux dans les états membres. 59 lycées professionnels à travers la France, dont 2 en Occitanie, se sont engagés dans ce programme lancé depuis 2015 en France.

 

 

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Marie Christine MALSOUTE, Photos : Sylvain MARCHOU

Laisser un commentaire